Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BASF

86.03EUR
+0.15% 

DE000BASF111 BAS

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    86.11

  • clôture veille

    85.90

  • + haut

    86.31

  • + bas

    85.76

  • volume

    26 377

  • valorisation

    79 017 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:05:39

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BASF à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BASF à mes listes

    Fermer

La chimie française prudente après la consolidation de 2015

Reuters22/03/2016 à 10:00
    * Croissance de 0,9% en volume en 2015-UIC 
    * Solde de la balance commerciale à 7,3 milliards d'euros 
    * Hausse de 1,6% des exportations, à 55,6 milliards d'euros 
    * Croissance en volume attendue à 1% en 2016 
 
    par Noëlle Mennella 
    PARIS, 22 mars (Reuters) - L'industrie chimique française se 
montre prudente pour 2016 après avoir été sauvée en 2015 par les 
performances de la production de ses spécialités, alors que 
toutes ses autres activités ont été à la peine. 
    Au total, le secteur a enregistré l'an dernier une 
croissance de 0,9% de ses ventes en volume, après les 
progressions de 2,8% engrangées tant en 2013 qu'en 2014.  
    Les spécialités chimiques (peintures, vernis) affichent une 
augmentation de leur volume de 9,9% quand la chimie minérale 
(gaz industriels, produits minéraux) et à -2,7%, la chimie 
organique (produits de base, matières plastiques) à -1,6% et les 
savons-parfums-produits d'entretien à -2,7%.  
    "En 2013 et en 2014, nous avons connu des croissances 
supérieures aux croissances moyennes de long terme. On 
s'attendait malgré des facteurs favorables, comme la baisse du 
prix des matières premières, à ce que 2015 soit une année de 
consolidation et c'est bien ce qui s'est passé", a déclaré à 
Reuters Philippe Goebel, président de l'Union des industries 
chimiques (UIC). 
    La balance commerciale du secteur s'est maintenue l'an 
dernier à 7,3 milliards d'euros (7,4 milliards en 2014) avec une 
amélioration de 1,6% de ses exportations à 55,6 milliards 
d'euros, dont 35 milliards réalisés dans l'Union européenne.  
    Le coût de l'énergie, dont elle est grande consommatrice, 
reste un sujet de préoccupation pour l'industrie chimique 
française, qui pâtit toujours, selon Philippe Goebel, de 
désavantages compétitifs par rapport à l'Amérique du Nord et au 
Moyen-Orient.  
    A ce sujet d'inquiétude s'ajoutent un prix des matières 
premières plutôt inférieur en ce début d'année à celui de 2015 
et l'abaissement des prévisions de croissance mondiale pour 
2016. 
   Dans ce contexte, "on a prudemment estimé une croissance en 
volume de 1% en 2016", prévoit Philippe Goebel. 
    Il pronostique par ailleurs une nouvelle progression des 
investissements en 2016 après leur augmentation de 5,6% à 3,4 
milliards d'euros enregistrée l'année dernière. 
    Au sixième rang mondial derrière la Chine, les Etats-Unis, 
le Japon, l'Allemagne et la Corée du Sud, l'industrie chimique 
française compte 3.300 entreprises, dont 95% de PME. 
    Arkema  AKE.PA , avec un chiffre d'affaires de 7,7 milliards 
d'euros, est le numéro un français du secteur, loin derrière le 
leader mondial, l'allemand BASF  BASFn.DE , qui pèse 71 
milliards d'euros de ventes annuelles. 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

+0.15%
+0.51%
+0.21%
+0.13%
-0.09%
+0.10%
0.00%
+0.09%
-0.16%
+0.35%

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.88 -0.15%
5391.64 +0.21%
16.41 +1.17%
1.135 0.00%
0.518 +1.57%
0.624 -0.95%
72.9 +17.11%
19.42 +0.34%
20 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.