1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La chasse au cash est lancée
Le Parisien18/03/2015 à 08:23

La chasse au cash est lancée

C'est l'assurance de ne laisser aucune trace. Le cash, le liquide, les espèces sont au coeur de tous les trafics : travail illégal, drogue, fraude fiscale... Mais c'est au nom de « la lutte contre le financement du terrorisme » que Michel Sapin lance une véritable chasse à l'argent liquide. Le ministre des Finances annonce, en exclusivité dans nos colonnes, huit mesures pour limiter au maximum l'utilisation de l'argent liquide.

Interdiction de payer plus de 1 000 € en espèces. Jusqu'ici, les consommateurs français pouvaient régler jusqu'à 3 000 € d'achats en liquide. Ce maximum passera donc à 1 000 €. Pour les non-résidants, autrement dit les touristes étrangers, le maximum est lui aussi revu à la baisse, de 15 000 à 10 000 €. Le paiement en liquide permet, en effet, de recycler de l'argent aux origines douteuses. Seul problème, ce changement des règles du jeu avait déjà été promis en 2013 par l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Et depuis, la réforme dormait dans les cartons de Bercy. « Des secteurs importants et vivant en partie grâce au paiement en liquide, comme celui du luxe, n'en voulaient pas », analyse un haut fonctionnaire. La mesure verra-t-elle le jour cette fois ? « Elle sera appliquée dès le 1 er septembre 2015 », affirme Michel Sapin.

Les gros retraits systématiquement surveillés. Les banques doivent signaler tout mouvement de fonds ou comportement qui leur paraît suspect à Tracfin, le service du ministère de l'Economie chargé de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Mais il n'existait jusqu'à maintenant aucun seuil de déclaration automatique. « Elles devront systématiquement signaler à Tracfin tout dépôt ou retrait d'espèce supérieure à 10 000 € par mois. » Et ce à partir du 1er janvier 2016. « Ce délai est nécessaire pour laisser le temps aux organismes bancaires de mettre à jour leurs systèmes informatiques », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

53 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dotcom1
    20 mars09:44

    Ca fait longtemps que les terroristes payent avec des bitcoins. La cible est la classe moyenne qui peine à joindre les deux bouts.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer