Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CE approuve sous conditions la fusion Xstrata/Glencore

Reuters22/11/2012 à 17:01

VALIDATION DU RACHAT DE XSTRATA PAR GLENCORE

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a comme prévu validé jeudi le rachat du groupe minier Xstrata par le géant du négoce Glencore, après l'engagement pris par celui-ci de ramener sous 40% sa part du marché européen du zinc.

Cet accord, que des sources proches du dossier avaient laissé prévoir mercredi, est l'un des plus importants jamais conclus dans le secteur minier, mais prévoit des concessions moins importantes que prévu par les spécialistes du secteur.

Glencore devra ainsi renoncer à son accord commercial exclusif avec Nyrstar, premier producteur mondial de zinc, et vendre sa participation de 7,8% dans cette société, a dit la CE dans un communiqué.

La fin des relations entre Glencore et Nyrstar libère 350.000 tonnes de zinc sur le marché européen, soit 16% du marché, et ramène la part du duo Glencore-Xstrata à moins de 40% - seuil à partir duquel les instances de régulation s'inquiètent du poids d'un acteur sur un marché - au lieu de 50%.

"Cette proposition de concession garantit que la concurrence sur le marché européen du zinc est préservée, afin que les clients européens, comme les fabricants d'acier galvanisé ou les constructeurs automobiles, puissent continuer à produire des biens de consommation de qualité à des prix bas", a déclaré le commissaire européen à la Concurrence Joaquin Almunia.

Parallèlement, Glencore a pris l'engagement de ne pas acheter de zinc à Nyrstar pendant une durée de dix ans, directement ou indirectement, et de ne pas l'empêcher de lui faire concurrence.

Avec ces garanties, le groupe britannique n'aura pas à céder la fonderie allemande de Xstrata située à Nordenham, comme il l'avait proposé la semaine dernière à la CE, qui jugeait alors la concession sur Nyrstar insuffisante, ont précisé des sources.

"Nous ne sommes pas du tout surpris par le fait que la transaction ait finalement reçu l'approbation de Bruxelles, mais nous sommes en revanche quelque peu surpris par l'indulgence de la CE", commentent dans une note les analyste de Jefferies.

"Avec ce feu vert de l'UE reçu aujourd'hui, le projet de fusion fait un pas de plus vers sa réalisation", ajoutent-t-ils.

Les actionnaires de Glencore et de Xstrata avaient massivement approuvé mardi le projet de rapprochement, une opération de 31 milliards de dollars environ.

Il restera enfin un dernier obstacle à lever, celui du feu vert des autorités chinoises de la concurrence. Ces dernières ne se fixent aucune date-butoir et cela risque de reporter la finalisation de l'accord.

Selon des analystes, la décision de Pékin, premier consommateur mondial de matières premières, est difficile à prévoir. Elle pourrait réclamer des assurances sur le comportement de l'entité issue de la fusion plutôt qu'exiger des cessions pures et simples.

L'action Glencore gagnait 2,68% vers 14h00 GMT et celle de Xstrata prenait 2,71%.

Foo Yun Chee, Véronique Tison et Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten


Mes listes

valeur

dernier

var.

4.096 -2.24%
DAX
12422.3 -1.02%
0 0.00%
268.683 +0.00%
1.32 -0.68%
6.32 -3.07%
27.42 -1.61%
1.743 -0.06%
18.848 +0.24%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.