1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Bourse de Tokyo termine en forte hausse
Reuters21/04/2016 à 08:35

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini jeudi en hausse de 2,70% dans le sillage d'un rebond des cours du brut après la publication de statistiques montrant une augmentation moins marquée qu'anticipé des réserves de brut aux Etats-Unis.

Le marché a été porté en outre par un repli du yen face au dollar et par l'espoir de nouvelles mesures d'assouplissement par la Banque du Japon.

L'indice Nikkei a gagné 457,08 points pour passer la barre des 17.000 points, à 17.363,62, au plus haut depuis le 3 février. Le Topix, plus large, a pris pour sa part 2,04% à 1.393,68 points.

"C'est bien de voir le Nikkei passer les 17.000 points mais il est difficile d'imaginer qu'il reste à ce niveau étant donné l'incertitude globale et les risques géopolitiques", a réagi Gavin Parry, directeur général de Parry International Trading.

L'indice MSCI des valeurs Asie-Pacifique hors du Japon gagne près de 1% pour évoluer à son plus haut niveau depuis novembre dernier.

A Tokyo, l'action Mitsubishi Motors n'a pas été cotée en raison des ordres de vente massifs sur le titre, qui, s'ils se concrétisaient, le feraient plonger nettement sous son plus bas historique à 660 yens et lui feraient perdre un tiers de sa valeur en deux jours.

Le sixième constructeur automobile japonais a annoncé mercredi qu'il avait falsifié des tests d'économie de carburant sur 625.000 véhicules.

(Joshua Hunt; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.69 +4.70%
41.515 -1.86%
16.335 -0.43%
1.13645 +0.02%
13.36 -0.67%

Les Risques en Bourse

Fermer