1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Tokyo ouvre sur une note hésitante
AFP23/10/2019 à 02:53

La Bourse de Tokyo a ouvert sur une note hésitante mercredi, au lendemain d'un jour férié, aidée par des taux de change à peu près stables mais un peu contrariée par les tergiversations autour du Brexit.

Peu après 00H00 GMT, l'indice vedette Nikkei cédait 0,15% à 22.515,01 points, tandis que l'indice élargi Topix perdait 0,19% à 1.625,49 points.

Les deux oscillaient ensuite à la hausse et à la baisse.

La place tokyoïte était fermée mardi en raison des cérémonies de proclamation de l'intronisation de l'empereur Naruhito.

Le yen, bien que remontant un peu ce mercredi matin par rapport à ses cours de la précédente séance, est toujours à des niveaux jugés favorables face au dollar et à l'euro, en amont des résultats d'entreprises, ce qui met du baume au coeur des investisseurs.

Mais parallèlement, la prudence est de mise alors que rien n'est décidé concernant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Les députés britanniques ont soutenu sur le principe l'accord de divorce décroché par Boris Johnson, mais ils ont refusé mardi l'examen accéléré du texte voulu par le Premier ministre, compromettant les chances d'une sortie de l'UE avec un accord le 31 octobre.

Du côté des valeurs

Environ la moitié des principaux secteurs étaient globalement bien orientés, dont l'énergie, la finance et l'immobilier, mais les domaines technologiques tiraient plutôt vers le bas.

SOFTBANK GROUP: l'action du mastodonte de l'investissement dans les technologies dévissait de 2,60% à 4.186 yens, alors que des sources anonymes ont indiqué à différents médias qu'avait été accepté le plan de sauvetage de la société de bureaux en partage WeWork proposé par le groupe japonais.

RAKUTEN SECOUÉ: le géant du commerce en ligne cédait 3,28% à 1.029 yens en raison d'informations indiquant que le ministère des Affaires intérieures, qui gère aussi le secteur des télécommunications, souhaiterait auditionner l'entreprise sur des problèmes survenus sur son nouveau réseau cellulaire qu'il a mis en test ce mois-ci avec quelques milliers d'utilisateurs.

AUTOMOBILE SANS DIRECTION: alors que s'ouvre pour la presse ce mercredi le salon Tokyo Motor Show, les actions des constructeurs d'automobiles évoluaient en ordre dispersé. Nissan cédait 1,12% à 674,9 yens et Honda 1,91% à 2.839,5 yens, tandis que Toyota progressait de 0,31% à 7.423 yens.

EISAI PRÊT A BONDIR: les transactions sur l'action du groupe pharmaceutique Eisai était de facto suspendues mercredi matin à l'ouverture en raison d'un trop grand nombre de requêtes d'achat après l'annonce de l'intention d'Eisai et son partenaire américain Biogen de poursuivre les tests cliniques (phase 3) concernant un traitement contre la maladie d'Alzheimer. Le titre pourrait bondir au plafond maximum autorisé ce jour selon les prix d'achat proposés sur le marché.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen s'appréciait légèrement par rapport au dollar, à raison d'un dollar pour 108,28 yens, contre 108,53 yens lundi après la clôture de Tokyo, point de référence pour les investisseurs nippons.

La monnaie japonaise remontait aussi un peu par rapport à l'euro, qui valait 120,50 yens contre 121,05 yens lundi soir à Tokyo.

La devise européenne était en petit recul face au dollar, à raison de 1,1127 dollar pour un euro, contre 1,1131 dollar mardi à 19H00 GMT.

Les cours du pétrole étaient en léger repli, après avoir terminé en hausse mardi, soutenus alors par des informations suggérant que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pourrait décider de réduire un peu plus sa production d'or noir dans les mois à venir. Vers 00H15 GMT, le prix du baril de brut américain WTI perdait 0,62% à 54,14 dollars, tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord reculait de 0,45% à 59,43 dollars.

kap/ybl

Valeurs associées

Tradegate +0.18%
Tradegate -1.88%
Tradegate +0.96%
Tradegate +0.31%
LSE -84.66%
LSE -86.17%
OTCBB 0.00%
OTCBB -0.81%
OTCBB -6.50%
OTCBB -1.42%
OTCBB 0.00%
NASDAQ +1.07%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer