Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris sur sa lancée, attendue en légère hausse
AFP09/10/2020 à 08:26

La Bourse de Paris devrait progresser une nouvelle fois vendredi à l'ouverture, satisfaite des dernières avancées sur les négociations pour un plan de relance au Etats-Unis même si les discussions restent confuses.

Le contrat à terme de l'indice CAC 40 progressait de 0,30% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait progressé de 0,61% à 4.911,94 points.

La bonne tenue de la cote parisienne est toujours liée à l'avancée des négociations sur le plan de relance budgétaire aux Etats-Unis.

Après avoir voulu suspendre les négociation, le président américain Donald Trump a fait volte-face en se disant favorable à des aides sectorielles, ce qui avait fait progresser les indices mercredi puis jeudi.

En fin de séance européenne jeudi, la cheffe des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi s'est opposée à des mesures sectorielles, les conditionnant à un plan global.

Cette déclaration avait fait retomber un peu les marchés européens dans les derniers échanges. Wall Street est même passée brièvement dans le rouge avant de reprendre sa marche en avant.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, est monté de 0,43%, atteignant son niveau le plus haut depuis début septembre. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,50% et l'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 0,80%, ce qui devrait encore nourrir la tendance en Europe.

"Les investisseurs n'ont pas oublié la crise sanitaire, mais le plan de relance a leur préférence", analyse David Madden.

L'épidémie continue pourtant de progresser rapidement en Europe. En France, quatre nouvelles grandes métropoles vont passer en état d'alerte maximum et la circulation du virus fait craindre une "marée très forte" de malades pour les hôpitaux d'Ile-de-France.

Des nouvelles positives sont également venues de l'autre moteur de la croissance mondiale, la Chine. L'activité dans les services s'est inscrite en septembre à son plus haut niveau depuis trois mois, confirmant une fois de plus la reprise économique du géant asiatique, principalement grâce à la demande intérieure.

- Parmi les valeurs à suivre -

Euronext: l'opérateur boursier paneuropéen va racheter la Bourse de Milan pour 4,33 milliards d'euros, renforçant son statut de poids lourd du continent.

Engie et Aéroports de Paris (ADP): la privatisation d'ADP comme la cession des parts de l'Etat dans Engie, n'interviendront "probablement pas" avant la fin du quinquennat, a dit le ministre de l'Economie Bruno Le Maire au Figaro jeudi. Il a estimé que "les conditions économiques ne sont pas réunies".

Ecomiam: n°3 français de la distribution spécialisée de produits surgelés entre officiellement en Bourse, à un prix de 11,55 euros, le haut de fourchette indicative de prix après un bon accueil par les investisseurs.

fs/kd/spi

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -6.65%
ADP
Euronext Paris -3.29%
Euronext Paris -2.21%
Euronext Paris -0.71%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer