Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris reste optimiste (+0,41%) avant la BCE
AFP08/04/2021 à 13:53

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La Bourse de Paris se maintenait dans le vert jeudi à la mi-journée (+0,41%), après avoir atteint un nouveau plus haut en plus de vingt ans, avant la publication des minutes de la Banque centrale européenne (BCE).

A 13H05 (11H05 GMT), l'indice CAC 40 prenait 24,84 points à 6.155,50 points. Il est monté peu après l'ouverture jusqu'à 6.171,45 points, un niveau inédit depuis le 28 novembre 2000. La veille, il avait fini à l'équilibre (-0,01%).

De son côté, Wall Street devrait ouvrir en ordre dispersé. 

La veille, la Fed avait déjà publié son compte-rendu de politique monétaire, où elle a confirmé "un fort rebond d'activité outre-Atlantique", a analysé Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg. 

"Ses membres ont salué le plan de relance de l'administration Biden qui dépasse leurs attentes. Ils ont toutefois clairement laissé entendre qu'un changement de politique monétaire à court et à moyen terme n'était pas d'actualité, ce qui devrait rassurer les investisseurs sur les intentions de la Fed", a-t-il poursuivi.

Les responsables de la Banque centrale américaine se sont en revanche montrés plus divisés sur la manière dont va évoluer l'inflation, certains s'inquiétant d'une trop forte hausse des prix tandis que d'autres pensent qu'elle restera faible.

Le marché sera également attentif à une conférence de presse du FMI en conclusion des réunions de printemps, et un débat sur l'économie avec le FMI, la Fed, l'OMC et les chefs de l'Eurogroupe.

Le marché prendra aussi connaissance, côté indicateurs, des demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis. 

Parmi les chiffres déjà publiés, les commandes passées à l'industrie allemande ont à nouveau augmenté en février, portées par le marché intérieur, malgré une baisse des commandes venues de l'étranger qui portaient jusque-là le secteur.

En France, le déficit commercial s'est creusé en février pour atteindre 4,8 milliards d'euros en raison d'une reprise des importations notamment énergétiques, ont annoncé jeudi les Douanes. 

Europcar inverse la tendance

Sur le plan des valeurs, le loueur Europcar perdait  0,54% à 0,28 euro, après avoir évolué dans le vert. Le groupe a affiché une baisse de 45% de son chiffre d'affaires et une perte nette de 645 millions d'euros pour son exercice 2020.

Alstom en forme

Alstom gagnait 0,89% à 44,17 euros. La SNCF a passé commande au constructeur ferroviaire, pour le compte des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie, des douze premiers trains à hydrogène français, dont les premiers essais sont annoncés fin 2023. 

Les bancaires à la traîne

Le reflux des taux d'emprunt sur le marché obligataire pénalisait les valeurs bancaires.

Société Générale perdait 2,01% à 22,21 euros, BNP Paribas cédait 0,90% à 51,82 euros et Crédit Agricole reculait de 0,18% à 12,48 euros.

as/jra/LyS

Euronext CAC40

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -4.78%
Euronext Paris +1.08%
Euronext Paris +1.25%
Euronext Paris +1.08%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.77%
Euronext Paris +1.13%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer