Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Bourse de Paris recule nettement dans un environnement incertain (-1,56%)

AFP04/09/2018 à 14:05

La Bourse de Paris reculait nettement mardi à la mi-journée (-1,56%), l'environnement incertain incitant les investisseurs à la prudence lors d'une séance sans grande actualité.

A 13H50 (11H50 GMT), l'indice CAC 40 perdait 84,61 points à 5.329,19 points dans un volume d'échanges de 1,2 milliard d'euros. La veille, il avait fini en très légère hausse de 0,13%, en l'absence de Wall Street.

Après avoir ouvert en légère hausse, la cote parisienne a rapidement inversé la tendance et s'est enfoncée dans le rouge.

La Bourse de New York s'orientait de son côté vers une ouverture en légère baisse.

Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, perdait 0,35%. Celui de l'indice élargi S&P 500 cédait 0,28%, tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique, baissait de 0,34%.

Les investisseurs avaient peu d'actualité à se mettre sous la dent.

Dans ce contexte, ils "restent nerveux par rapport à la situation autour de la dette italienne, aux mauvaises relations commerciales internationales et à la faiblesse des marchés émergents", a résumé David Madden, un analyste de CMC Markets.

Les acteurs de marché surveillaient de près les relations entre les Etats-Unis et la Chine, au moment où le président américain Donald Trump envisage d'imposer de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Du côté européen, l'inquiétude a été renforcée la semaine passée par l'escalade de tensions au sujet des importations d'automobiles.

Le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a averti vendredi que l'UE riposterait si Trump imposait des droits de douane sur les voitures étrangères, après que le président américain américain a jugé que l'offre européenne d'abandonner les tarifs douaniers sur les importations automobiles n'était "pas suffisante".

Les investisseurs gardaient également un oeil sur l'Italie, où le gouvernement antisystème doit élaborer son budget 2019.

Les marchés financiers s'inquiètent au sujet des choix de politique économique italienne, qui pourrait amener le pays à creuser son déficit budgétaire.

Du côté des indicateurs, l'agenda se résume à l'ISM américain.

- Scor recherché -

En matière de valeurs, Scor bondissait de 8,74% à 38,55 euros, après avoir refusé une offre de rachat venant du groupe Covéa, poids lourd de l'assurance mutualiste, qui proposait 43 euros par titre.

Iliad s'élevait de 8,79% à 117,55 euros. L'opérateur, qui a réussi son lancement en Italie, a renoué avec la croissance du nombre d'abonnés en juin. La maison mère de l'opérateur télécoms Free a toutefois révisé un de ses objectifs de rentabilité, après la publication de résultats en recul au premier semestre 2018.

Le reste du secteur était mal orienté, Orange perdant 1,29% à 13,77 euros et Bouygues Telecom 1,97% à 36,24 euros.

Saint-Gobain baissait 1,21% à 36,07 euros. Le groupe est sorti de l'indice Euro Stoxx 50.

Kering lâchait 2,21% à 452,00 euros. Le groupe fait son entrée à l'Euro Stoxx 50. Le reste du secteur du luxe était mal orientée, à l'instar de LVMH (-3,16% à 292,75 euros) et de Hermès (-2,20% à 550,00 euros).

Le secteur automobile évoluait dans le rouge. Peugeot reculait de 2,53% à 23,10 euros, Renault 2,14% à 71,82 euros, Valeo 1,56% à 37,84 euros et Michelin 1,23% à 100,05 euros.

SMCP progressait de 0,88% à 24,21 euros, dynamisé par un bénéfice au premier semestre 2018 trente fois supérieur à celui publié un an auparavant par la maison mère des marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot qui a également confirmé ses objectifs annuels.

Abivax décollait de 10,15% à 7,38 euros, propulsé par l'annonce que son candidat-médicament a démontré une "forte efficacité statistiquement significative" lors d'une étude clinique de phase IIa pour traiter par voie orale la rectocolite hémorragique, une maladie inflammatoire de l'intestin.

vac/ef/bh

Valeurs associées

+2.92%
-2.00%
+2.83%
0.00%
-2.20%
+0.31%
-0.08%
0.00%
+0.51%
-0.50%
+0.75%
+1.44%
-0.15%
+0.70%
-0.41%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.