Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris prudente mais optimiste en attendant des indicateurs européens
AFP30/04/2021 à 10:21

la Bourse de Paris a ouvert en légère hausse (+0,18%) vendredi, réconfortée par une inflation maîtrisée et une légère hausse du PIB en France, ainsi que quelques bons résultats, les investisseurs restant dans l'attente d'une salve d'indicateurs économiques de la zone euro.

A 09H40, l'indice CAC 40 gagnait 11,55 points, à 6.314,85 points. La veille, il avait fini stable à -0,07%.

En France, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,4%, selon une première estimation publiée vendredi, un rebond après la récession record de 2020 qui reste toutefois "limité" pour l'Institut national de la statistique. Le PIB se situe encore 4,4% sous son niveau de fin 2019.

L'inflation a accéléré de 1,3% en avril sur un an, après 1,1% en mars, tirée par les prix des services et de l'énergie, selon une estimation provisoire de l'Insee.

De plus, les dépenses de consommation des ménages français ont "nettement" diminué, de 1,1%, en mars par rapport à février à cause des mesures de confinement et de la fermeture de certains commerces.

La veille, la Bourse de New York a fini en hausse, portée par les résultats dépassant les attentes des géants américains de la tech. Après la clôture, Amazon a également pulvérisé les attentes.

En France, le président Emmanuel Macron a détaillé jeudi un plan de déconfinement, échelonné sur deux mois à partir du 3 mai. Concernant les vaccinations contre le Covid-19, le ministre de la Santé a indiqué vendredi que la campagne serait élargie "à partir de samedi" à tous les Français majeurs "fragiles".

"Aujourd'hui nous nous focaliserons sur la croissance de la zone euro pour le premier trimestre 2021, ainsi que sur la confiance du consommateur selon l'Université du Michigan et l'inflation (PCE) de mars aux Etats-Unis", prévoit John Plassard, responsable de l'investissement chez Mirabaud.

Des estimations du PIB au premier trimestre de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Espagne ont commencé à être publiées. Sont attendus les chiffres de la croissance de l'ensemble de la zone euro, ainsi que l'inflation au mois d'avril et le taux de chômage de la zone euro en mars.

Le PIB allemand a chuté de 1,7% sur les trois premiers mois de l'année, en raison des restrictions imposées dans le pays contre la pandémie de Covid-19. En Espagne, il a reculé de 0,5% et en Italie de 0,4%.

Les revenus et dépenses des ménages américains en mars et la confiance des consommateurs en avril seront publiés aux Etats-Unis.

BNP Paribas, dernier du CAC

La banque chutait de 1,11% à 53,20 euros, en queue du CAC 40, malgré un fort rebond de son bénéfice net au premier trimestre grâce à des provisions pour risques moindres qu'il y a un an.

Vallourec décolle

L'action de Vallourec s'envolait de 9,36% à 28,74 euros, après que le fabricant de tubes sans soudure, a annoncé avoir relevé ses objectifs pour 2021 en raison de meilleures perspectives sur certains de ses marchés.

Saint-Gobain repart

Le géant français de matériaux montait de 2,24% à 53,02 euros, en tête du CAC 40, grâce à une forte croissance de ses ventes au premier trimestre 2021 en raisons de la reprise des marchés clé de la rénovation de bâtiments en Europe et de la construction neuve en Asie et en Amérique.

Safran félicité

Le motoriste et équipementier aéronautique prenait 1,08% à 121,84 euros après avoir publié un chiffre d'affaires en baisse de 37,9% au premier trimestre, toujours pénalisé par l'impact de la pandémie sur l'aviation.

SPIE déçoit

Le groupe de services multi-techniques s'affichait en baisse de 1,78% à 21,02 euros, après la publication de ses résultats qui attestent pourtant que ses performances ont renoué au premier trimestre avec celles d'avant la crise sanitaire.

jvi/pn/spi

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +1.00%
Euronext Paris -1.18%
Euronext Paris +0.11%
Euronext Paris +0.48%
Euronext Paris 0.00%
NASDAQ -0.45%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • popo27g
    30 avril10:36

    c est marrant le PIB recule partout en EUROPE, sauf en France?? sommes nous redevenus les champions? mais non, car le PIB ressortira en hausse partout au deuxième trimestre, et nous , nous resterons au raz des pâquerettes.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer