Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris prudente avant la BCE (-0,24%)
AFP10/06/2021 à 13:23

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La Bourse de Paris restait légèrement dans le rouge (-0,24%) jeudi à la mi-séance, prudente avant la publication de l'inflation américaine et l'issue de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE). 

A 13H00, l'indice CAC 40 perdait 15,11 points à 6.548,34 points. La veille il avait fini en petite hausse de 0,19%, sur la même tendance que les premières séances de la semaine et toujours sur des niveaux plus vus depuis septembre 2000. 

Gagnés par la nervosité, les investisseurs attendent impatiemment la publication de l'indice des prix à la consommation pour mai aux Etats-Unis et le verdict de la BCE. 

Si le statu quo est attendu concernant les taux d'intérêt de l'institution monétaire, les nouvelles perspectives économiques, détaillées à l'occasion, seront scrutées par les investisseurs. 

Et concernant l'inflation, "évidemment, en glissement annuel ce sera très élevé, reflétant de très importants effets de base", prévient Sebastian Paris Horvitz chez LBPAM. 

"L'inflation devrait s'approcher des 5%, soit le chiffre le plus haut depuis la hausse du prix du pétrole à près de 150 dollars le baril en 2008", poursuit-il.

Mais les banques centrales ne cessent de répéter que cette inflation sera transitoire et que la reprise économique a encore besoin d'être soutenue monétairement. 

S'ajoutent à l'agenda du jour les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis, prévues également en début d'après-midi.

En France, l'emploi salarié privé a progressé de 0,5% au 1er trimestre et la production industrielle s'est repliée de 0,1% au mois d'avril par rapport à mars, et reste à 5,5% en deçà de son niveau d'avant-crise.

En Italie, la production industrielle a accéléré sa hausse en avril, dépassant le niveau d'avant la pandémie de coronavirus.

Believe trébuche

La pépite française Believe, qui aide les musiciens à s'imposer sur les marchés du streaming, plongeait de 12,30% à 17,10 euros, lors de ses premiers pas à la Bourse de Paris. 

Crédit Agricole rachète ses actions

Le groupe bancaire lancer à partir de jeudi un programme de rachat d'actions pour un montant maximum de 558,6 millions d'euros. L'action Crédit Agricole bondissait de 2,69% à 12,43 euros et se hissait en tête du CAC 40.

Stellantis mis en examen

Après Renault (+0,19% à 34,68 euros) et Volkswagen, Peugeot a également été mis en examen en France dans l'enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé mercredi soir Stellantis (-0,67% à 17,11 euros), maison mère du constructeur français.

Alstom laisse dubitatif

Un consortium mené par Alstom (-0,70% à 45,30 euros) a remporté un contrat d'environ 1,3 milliard d'euros, dont "près d'un milliard" pour le constructeur ferroviaire français, afin de fournir le matériel roulant et la signalisation du "Tren Maya", une nouvelle liaison ferroviaire au sud-est du Mexique.

Euronext CAC40

jvi/mla/abx

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -7.51%
Euronext Paris -4.08%
Euronext Paris -0.48%
Euronext Paris -1.40%
Euronext Paris +0.43%
Euronext Paris -3.99%
Euronext Paris -2.85%
XETRA -2.86%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M542196
    10 juin15:25

    Tres mauvais signal envoyé aux actionnaires. Je serai curieux de connaitre les structures conseil qui valorisées cette entreprise. Sortie confiance rompue

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer