Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris peine à rebondir après sa lourde chute (+0,45%)
AFP22/09/2020 à 14:14

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La Bourse de Paris prenait 0,45% et peinait à rebondir plus franchement mardi au lendemain d'une dégringolade, toujours échaudée par la crainte de nouveaux reconfinements à travers le monde et leurs conséquences sur l'emploi et la croissance.

Vers 13H10, l'indice CAC 40 avançait de 75,32 points à 4.803,08 points, au lendemain de sa pire chute en plus de trois mois, à -3,74%.

"Les actions restent meurtries par le mouvement de la veille avec la crainte d'une deuxième vague et de nouvelles mesures de confinement", constate Neil Wilson, analyste marchés en chef pour Markets.com.

A l'échelle européenne, les indices se remettaient diversement d'un lundi très difficile: le Dax allemand avançait de 1,06% et le FTSE 100 de 0,25%.

"Les marchés sont revenus à une forme de réalité", observait pour sa part Milan Cutkovic, analyste pour AxiCorp.

"Grâce à des tombereaux d'argent de la part des banques centrales, des mesures massives de soutien des gouvernements, et une hausse incroyable des valeurs technologiques, les investisseurs se sont sentis à l'aise. Peut être un peu trop à l'aise", ajoute-t-il.

Car les plans de soutien massifs ne peuvent pas grand chose face à une pandémie toujours en circulation et qui menace d'enflammer à nouveau l'Europe.

Face à la rapide reprise de la pandémie de nouveau coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson annonce mardi de nouvelles restrictions: les pubs fermeront en Angleterre dès 22H00 et le télétravail sera à nouveau encouragé.

Ces annonces viennent s'ajouter à un confinement partiel à Madrid depuis lundi, en Israël depuis vendredi, au moment où le monde se dirige droit vers la barre du million de morts du Covid-19. Il était lundi de 961.500 depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP.

LE TOURISME TOUJOURS A LA PEINE

Fortement touché lundi par la perspective de reconfinements, le secteur touristique peinait à s'en remettre: Lufthansa perdait 2,34% à 7,61 euros, le britannique IAG, propriétaire de British Airways, lâchait 3,42% à 93,88 pence, et Airbus 2,70% à 62,36 euros, lanterne rouge du CAC 40.

LES LIVREURS EN PROFITENT

Outre-Rhin, l'entreprise de livraison de repas à domicile Delivery Hero (+3,64% à 92,92 euros) profitait de la perspective de nouvelles restrictions liées à la pandémie, au même titre que Hello Fresh (+1,37% à 41,58 euros, au MDax), qui propose des livraisons de plats à cuisiner chez-soi.

APRES LE SCANDALE, LES BANQUES REBONDISSENT

Société Générale (+1,96% à 11,89 euros), Crédit Agricole (+1,33% à 7,76 euros) et BNP Paribas (+0,97% à 32,71 euros) rebondissaient après une chute la veille faisant suite aux révélations d'un consortium de journalistes qui accusent de nombreuses institutions bancaires mondiales d'avoir permis le blanchiment d'argent sale à grande échelle.

En Europe, Deutsche Bank prenait 0,20% à 7,01 euros et Standard Chartered 1,42% à 343,30 pence.

Euronext CAC40

alb/as/nth

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -11.84%
Euronext Paris -1.56%
Euronext Paris -4.30%
Euronext Paris -1.45%
Euronext Paris -1.08%
Euronext Paris -1.71%
LSE -1.02%
XETRA -2.39%
XETRA -4.70%
Sibe -5.29%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer