Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris entame la semaine avec le sourire (+1,73%)
AFP13/07/2020 à 18:14

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( AFP / ERIC PIERMONT )

La Bourse de Paris a fini en nette hausse lundi (+1,73%), abordant la semaine avec optimisme, portée par les avancées sur la voie d'un traitement ou d'un vaccin contre le coronavirus.

L'indice CAC 40 a gagné 85,75 points à 5.056,23 points. Vendredi, il avait déjà pris 1,01%.

"Aujourd'hui les marchés européens ont été bien orientés. Ils voient le verre à moitié plein, en dépit d'un nombre de contaminations en accélération, grâce notamment au progrès en direction d'un traitement", a souligné auprès de l'AFP Waldemar Brun-Theremin, gérant de Turgot Asset Management. 

La crainte d'une deuxième vague de Covid-19 poussait les autorités à ordonner lundi des reconfinements locaux en Espagne, au Maroc ou aux Philippines tandis que l'Amérique latine est devenue la deuxième région du monde la plus touchée par la pandémie en nombre de morts, devant l'Amérique du nord.

Mais parallèlement à ce bilan toujours sinistre, les investisseurs ont salué une information de la biotech américaine Gilead concernant les signes positifs de son traitement à base de Remdesivir et d'une autre annonce de BioNtech, le partenaire allemand du laboratoire américain Pfizer dans le développement d'un vaccin contre le Covid, selon laquelle une demande de mise sur le marché pourrait être soumise aux autorités sanitaires avant la fin de l'année.

"Les places européennes ont aussi bénéficié du courant porteur de Wall Street qui approche de l'heure de vérité avec le début de la saison des résultats", selon M. Brun-Theremin.

Les publications du deuxième trimestre devraient en effet permettre aux investisseurs d'avoir une vision claire des dégâts causés par la pandémie.

Les marchés placent aussi pas mal d'espoir dans le sommet européen organisé en fin de semaine, a également estimé l'expert de Turgot Asset Management.

"Ils attendent les détails du plan de relance et font comme si la réussite était certaine au regard des conséquences potentiellement graves pour la construction européenne en cas d'échec, a-t-il complété. Tout le monde mise aussi sur le basculement des mentalités en Allemagne".

Sur le terrain des valeurs, Ubisoft s'est effondré de 4,98% à 73,64 euros au lendemain d'une présentation de jeux jugée décevante par le marché, et alors que l'éditeur se débat dans un scandale de harcèlement sexuel. 

Les matières premières ont profité de l'optimisme: ArcelorMittal a gagné 4,87% à 10,38 euros, Aperam 4,97% à 25,98 euros et Eramet 3,70% à 31,68 euros.

L'aéronautique a aussi eu le vent en poupe, à l'instar d'Airbus (+3,67% à 67,85 euros) ou Safran (+4,03% à 92,50 euros).

La filière du BTP a salué l'annonce par la ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement, d'une enveloppe de 4 à 5 milliards d'euros prévue pour le secteur dans le cadre du futur plan de relance. Bouygues a engrangé 2,04% à 32,54 euros et Vinci 1,86% à 82 euros.

Euronext CAC40

abx/alb/LyS

Valeurs associées

Tradegate +0.37%
Euronext Amsterdam 0.00%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.97%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.83%
Euronext Paris -0.09%
LSE Intl +0.08%
OTCBB 0.00%
Euronext Bruxelles +2.98%
Sibe -0.61%
NASDAQ +0.78%
NYSE +0.47%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ccondem1
    13 juillet09:39

    La seule chose qui avance est pourtant le nombre de cas !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

2.616 0.00%
4889.52 0.00%
13.298 0.00%
3.6 0.00%
1.1798 +0.08%

Les Risques en Bourse

Fermer