Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris devrait rebondir à l'ouverture
AFP09/07/2020 à 08:42

La Bourse de Paris devrait rebondir à l'ouverture jeudi, dans le sillage des marchés asiatiques et américains, en dépit des incertitudes provoquées par l'augmentation des cas de contaminations au Covid-19.

Le contrat à terme sur le CAC 40 prenait 0,54% une trentaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait fini en net repli de 1,24% à 4.981,13 points.

La Bourse de New York a rebondi mercredi, soutenue par plusieurs grands noms du secteur technologique américain. Ainsi, le Nasdaq a fini sur un nouveau record historique, le quatrième en cinq séances.

"Les indices européens devraient ouvrir en hausse ce matin dans le sillage de la clôture des marchés américains et de l'euphorie qui porte le Nasdaq vers de nouveaux sommets historiques", anticipe John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Si la pandémie du Covid-19 accélère à l'échelle mondiale, selon l'OMS qui met en garde contre la probable capacité du virus à se transmettre par voie aérienne, "les investisseurs semblent aussi se satisfaire du fait que l'explosion des nouveaux cas de coronavirus ne s'accompagne pas d'une hausse violente de nouveaux morts", souligne l'expert.

Après leur divorce avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) - qualifié mercredi par l'Allemagne de "revers" face à la pandémie qui a fait plus de 545.000 morts dans le monde - les Etats-Unis ont dépassé le seuil des trois millions de personnes contaminée.

Le gouvernement de Donald Trump a annoncé cependant des signes encourageants dans quelques foyers de la pandémie et prôné la réouverture des écoles à la rentrée.

Point fort de la journée, les ministres des Finances de la zone euro --l'Eurogroupe-- élisent jeudi leur nouveau président, un scrutin indécis pour un poste clé.

L'élection est prévue en fin d'après-midi par visioconférence et "les opérateurs de marché vont être aux aguets de tout progrès potentiel en lien avec le plan de relance" de la zone euro, indique David Madden, analyste pour CMC Markets.

Les Européens tentent de trouver un accord sur le plan de relance massif de l'économie européenne (750 milliards d'euros) qui vise à contrer la pire récession que l'Europe ait connue et qui requiert encore la validation de tous les États membres. Un sommet extraordinaire est prévu à Bruxelles les 17 et 18 juillet.

Sur le plan des statistiques, les investisseurs se pencheront sur les nouvelles demandes d'allocation chômage aux États-Unis. Elles "pourraient apporter une surprise négative dans un contexte de montée de nouveaux cas de contamination et de reprise plus lente de l'activité. Mais la réaction du marché aux données économiques est totalement imprévisible", écrit Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

Les prix à la consommation ont enregistré une légère poussée en Chine en juin à 2,5% sur un an, leur première hausse depuis le début de l'année.

- Valeurs à suivre -

Airbus : le géant de l'aéronautique a livré 196 avions sur les six premiers mois de l'année, soit moitié moins qu'au premier semestre 2019, sous l'effet de l'épidémie due au coronavirus et de son impact sur le secteur aérien.

Renault : le géant du numérique américain Google va aider le constructeur automobile à optimiser le fonctionnement de ses chaines de fabrication dans ses 22 usines, progressant sur un terrain industriel encore relativement nouveau pour lui, selon un communiqué des deux groupes.

Pierre et Vacances : le groupe a annoncé l'abandon de son projet de domaine Center Parcs à Roybon (Isère), bloqué par de multiples recours et d'interminables procédures judiciaires.

Lagardère : Arnaud Lagardère, qui refuse malgré une décision de justice de publier les comptes de sa holding, a été condamné mercredi à payer la somme de 60.000 euros au demandeur, le fonds Amber Capital, et s'est vu imposer une nouvelle astreinte bien plus élevée.

Focus Home Interactive : l'un des principaux éditeur de jeux vidéo français, voit son actionnariat évoluer avec la cession de 35,48% de son capital par le distributeur de logiciels Innelec Multimedia à une filiale de la société d'investissement FLCP & Associés pour un montant de 75 millions d'euros.

pan/ak/cb

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -13.45%
Euronext Paris +3.64%
Euronext Paris +1.99%
Euronext Paris -0.81%
Euronext Paris +1.83%
LDC
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.15%
Euronext Paris +5.03%
Euronext Paris -0.38%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4.798 -28.39%
4896.22 +0.42%
33.27 +2.69%
13.388 +3.78%
36.08 +1.75%

Les Risques en Bourse

Fermer