Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La Bourse de Paris devrait poursuivre son rebond
information fournie par AFP27/09/2021 à 08:37

(Crédits photo :  - L. Grassin )

(Crédits photo : - L. Grassin )

La Bourse de Paris devrait ouvrir en hausse lundi, dans l'élan de la semaine précédente et satisfaite des résultats des élections législatives allemandes qui ont montré les socialistes du SPD et les conservateurs de la CDU-CSU très proches.

Le contrat à terme de l'indice CAC 40 montait de 0,80% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Vendredi, il avait fini en baisse de 0,95% à 6.638,46 points, affichant toutefois une progression de 1,04% sur la semaine précédente.

"Bien qu'ils aient atteint leur plus bas niveau sur deux mois au début de la semaine dernière, les marchés européens ont finalement réussi à terminer en hausse", remarque Michael Hewson, analyste de CMC Markets

L'actualité du week-end n'a pas modifié la dynamique. "Le résultat n'a surpris personne, les élections allemandes ont abouti à l'impasse attendue", continue-t-il.

Selon les premiers résultats officiels provisoires diffusés lundi matin sur le site de la commission électorale, le centre-gauche du SPD et leur chef de file Olaf Scholz ont recueilli 25,7% des suffrages, devançant de peu l'union conservatrice CDU-CSU d'Armin Laschet, qui accuse un score historiquement bas de 24,1%.

Les deux partis ont assuré vouloir que la future coalition soit formée "avant Noël".

Pour la politique allemande, cela signifie que rien ne devrait changer à court terme", note M. Hewson.

A défaut de nouvelles macro-écononomiques majeures, "les investisseurs se trouvent toujours dans cette phase de digestion après la réunion de la Fed qui a clairement signalé que le début de la normalisation monétaire se fera avant la fin de l'année", estime pour sa part John Plassard.

Les inquiétudes autour du géant de l'immobilier Chinois Evergrande, criblé de dette, se sont aussi un peu calmées, même si l'entreprise, qui n'a pas honoré ses paiements dus la semaine dernière, ne dispose plus que d'un mois pour le faire.

Les investisseurs surveillent toutefois la montée en cours des prix du pétrole, qui pourrait encore relancer les craintes autour de l'inflation.

Par ailleurs, les économistes se montrent nettement moins optimistes qu'en mai sur la croissance américaine cette année, estimant que le variant Delta constitue un sérieux risque pour la première économie du monde, selon la dernière enquête de National Association for Business Economics (NABE) publiée lundi.

Les parlementaires américains ont une rentrée chargée cette semaine, avec trois projets de loi cruciaux pour le président Joe Biden: un projet de 1.200 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures, dont le vote prévu lundi pourrait être repoussé en raison de divergences parmi les démocrates, des réformes sociales pour le montant colossal de 3.500 milliards de dollars, et une loi de financement pour éviter un "shutdown", la paralysie des services fédéraux américains.

Parmi les valeurs à suivre lundi

L'équipementier automobile Plastic Omnium a annoncé vendredi après la clôture revoir à la baisse ses objectifs financiers pour 2021, en raison de la pénurie de semi-conducteurs qui va peser sur la production automobile mondiale au second semestre, dans un communiqué.

fs/ico/spi

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -16.08%
Euronext Paris -1.47%
Euronext Paris -0.43%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.