1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse
AFP13/11/2019 à 08:34

La Bourse de Paris se dirigeait vers une ouverture dans le rouge mercredi, les investisseurs attendant des faits nouveaux sur l'avancement des négociations entre la Chine et les Etats Unis.

Le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 0,30% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait fini en hausse de 0,44% à à 5.919,75 points, un nouveau plus haut en clôture depuis le 23 juillet 2007.

La Bourse de New York a pour sa part terminé en légère hausse mardi.

"Les indices européens devraient ouvrir en baisse ce matin au lendemain d'un discours virulent du président américain à l'encontre de l'Union Européenne (UE) et de la Chine", anticipent les experts de Mirabaud Securities Genève.

Mardi, Donald Trump a loué la bonne santé de l'économie américaine tout en défendant les droits de douane punitifs imposés aux importations, principalement de Chine. Il n'a apporté aucun élément nouveau sur l'avancée de ces discussions avec Pékin.

Mais, selon une étude publiée mardi par le port de Los Angeles (Californie), la guerre commerciale sino-américaine menace près de 1,5 million d'emplois aux Etats-Unis.

L'étude montre aussi que les droits de douane imposés depuis mars 2018 pourraient entraîner des coûts supplémentaires de 31 à 35 milliards de dollars, qui sont supportés par les consommateurs et par les fabricants américains ayant besoin de matières premières importées et de certains composants.

Par ailleurs, l'administration Trump devrait annoncer cette semaine un report de la décision d'imposer ou non des droits de douane supplémentaires dans le secteur automobile, ont indiqué mardi deux sources industrielles à l'AFP.

En mai, Donald Trump avait déjà décidé d'un répit de 180 jours. La menace de droits de douane sur les voitures suscite de grandes inquiétudes au sein de l'Union européenne, en particulier en Allemagne.

Le pays de l'automobile peut se réjouir d'une autre bonne nouvelle: le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla va ouvrir une usine géante dans la banlieue de Berlin, a annoncé son patron Elon Musk mardi.

Point fort de la séance sur les marchés, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, fera le point sur l'état de l'économie américaine.

Côté statistiques, les marchés attendent les chiffres de l'inflation en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis pour octobre.

- VALEURS A SUIVRE -

Saint-Gobain : le groupe a annoncé avoir conclu un accord pour acquérir 100% du capital de Continental Building Products, spécialiste américain de la plaque de plâtre, pour 1,4 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros).

Renault : le conseil d'administration a annoncé mardi que l'exdirecteur général Thierry Bolloré, toucherait des "actions de performance" après son éviction en octobre, pour un montant maximum d'environ 2,4 millions d'euros au cours actuel, selon un calcul de l'AFP.

Le groupe a par ailleurs indiqué que sa participation de 43% dans son partenaire japonais Nissan devrait contribuer à hauteur de 233 millions d'euros à son résultat net au troisième trimestre.

Neoen : le producteur d'énergies renouvelables a fait part d'un bond de 19% de son chiffre d'affaires, à 66 millions d'euros, lors du troisième trimestre.

Séché Environnement : le groupe familial de traitement des déchets a annoncé la nomination au poste de directeur général de Maxime Séché, l'un des deux fils du fondateur Joël Séché, qui conservera son rôle de président.

Cafom : le distributeur d'ameublement a vu augmenter son chiffre d'affaires de 1,7% à 305,6 millions d'euros au cours de son exercice décalé 2018-2019 (achevé fin septembre), selon des chiffres excluant l'activité de l'enseigne Habitat, mise en vente.

Akka : le groupe d'ingénierie et de conseil en technologie a vu son chiffre d'affaires progresser de 26,1% au troisième trimestre (+7,4% en organique) à 441,1 millions d'euros.

Sartorius Stedim Biotech : JPMorgan entame son suivi avec une recommandation à "surpondérer".

pan/ak/nth

Valeurs associées

Tradegate +0.11%
Euronext Amsterdam -22.05%
Euronext Paris +1.90%
Euronext Paris +0.73%
Euronext Paris -0.29%
Euronext Paris -0.59%
Euronext Paris +0.11%
Euronext Paris +0.86%
Euronext Paris -0.53%
XETRA -0.66%
OTCBB +0.80%
NYSE -0.41%
NASDAQ +1.08%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer