1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris devrait ouvrir dans le rouge
AFP11/11/2019 à 08:36

La Bourse de Paris devrait ouvrir en repli lundi, pâtissant du contexte nébuleux entourant les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et du recul des places boursières asiatiques sur fond de violences à Hong Kong.

Le contrat à terme sur le CAC 40 cédait 0,41% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Vendredi, la place parisienne avait terminé quasiment à l'équilibre (-0,02%) à 5.889,70 points.

A Wall Street, les principaux indices ont fini la séance de vendredi à des niveaux record. Le Dow Jones, l'indice vedette de la Bourse new yorkaise, a grappillé 0,02%.

"Les tensions à Hong Kong, où la police à ouvert le feu sur les manifestants), les tergiversations sur les relations commerciales entre Washington et Pékin (...) ou encore les prises de bénéfices" expliquent "les hésitations des investisseurs", observent les experts de Mirabaud Securities Genève.

La situation se dégradait lundi à Hong Kong où un policier a blessé par balle un manifestant masqué alors que la mégapole était paralysée par des opérations de blocage de très grande ampleur menée par la mouvance pro-démocratie.

Au chapitre commercial, Donald Trump a douché vendredi l'optimisme des autorités chinoises qui exigent un allègement des tarifs douaniers punitifs pour signer un accord mettant fin à la guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Un accord, même partiel, permettrait de rassurer les marchés mondiaux et de marquer une pause dans ce conflit qui affecte l'économie mondiale. Mais M. Trump a refusé de lever la totalité de ces droits de douane supplémentaires sur des centaines de milliards de dollars de biens chinois. Il a par ailleurs précisé qu'un accord avec la Chine serait signé aux Etats-Unis.

Jeudi, Pékin avait indiqué s'être entendu avec Washington pour une levée "par étapes" de leurs droits de douane mutuels, "au fur et à mesure de la progression vers un accord" final.

Sur le tableau des statistiques, les investisseurs ont pris connaissance samedi des chiffres de l'inflation en Chine. Celle-ci a atteint +3,8% en octobre en rythme annuel, soit son niveau le plus élevé depuis janvier 2012, sous l'impulsion notamment des prix du porc.

Ils accorderont une attention toute particulière à la première estimation de la croissance britannique pour le 3e trimestre.

Dans un contexte de laborieuse sortie de l'Union européenne (Brexit), l'agence de notation financière Moody's a abaissé vendredi la perspective accompagnant la note de la dette à long terme (maintenue à Aa2) du Royaume-Uni, relevant "l'affaiblissement des institutions".

- VALEURS A SUIVRE -

EDF : la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a appelé dimanche le groupe à "réfléchir" à son rôle au cas où un scénario "100% énergies renouvelables" serait retenu à terme pour la fourniture d'énergie en France tandis qu'EDF évalue, selon un document interne révélé samedi par Le Monde, à au moins 7,5 milliards d'euros le coût unitaire d'éventuels nouveaux EPR.

Latécoère: l'équipementier aéronautique a annoncé être entré en négociations exclusives avec Bombardier Aviation pour lui racheter son activité de câblage, dont le chiffre d'affaires annuel moyen est estimé à environ 60 millions de dollars.

Pernod Ricard : le groupe a tourné une page de son histoire vendredi avec le départ de Pierre Pringuet, ancien directeur général devenu administrateur, qui a démissionné à l'approche de ses 70 ans après avoir passé 32 ans de sa vie dans le groupe. Deux nouveaux administrateurs indépendants, dont Philippe Petitcolin, directeur général de Safran et Esther Berrozpe Galindo, membre du comité exécutif chez Whirpool, ont été nommés lors de son assemblée générale.

Crédit Agricole : la banque a annoncé vendredi que ses comptes du quatrième trimestre bénéficieraient d'une reprise de provision de 1,04 milliard d'euros à la suite d'une décision favorable du Conseil d'État.

Schneider Electric: Citigroup reprend le suivi du titre avec une recommandation à "neutre".

pan/tq/nth

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -22.10%
Euronext Paris +1.41%
Euronext Paris 0.00%
EDF
Euronext Paris +0.45%
Euronext Paris -0.07%
Euronext Paris +0.13%
Euronext Paris +1.21%
Euronext Paris +1.54%
Euronext Paris +2.12%
TSX -3.16%
TSX -9.30%
TSX +2.33%
NYSE +1.08%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer