1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Bourse de Paris avance prudemment (+0,27%)
AFP15/03/2019 à 10:06

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( AFP/Archives / ERIC PIERMONT )

La Bourse de Paris montait légèrement (+0,27%) vendredi matin, avançant prudemment après quatre séances consécutives de hausse, un vote en faveur du report du Brexit jeudi, et à l'orée d'une séance avec des échéances techniques importantes.

A 09H25, l'indice CAC 40 prenait 14,62 points à 5.364,40 points. La veille, il avait fini sur une progression de 0,82%.

"En cette séance des quatre sorcières (marquée par l'expiration simultanée de plusieurs types de contrats et options sur les marchés, NDLR), (...) les investisseurs doivent composer avec une visibilité toujours faible", a estimé dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC.

L'actualité des derniers jours en Europe s'est surtout concentrée autour du Brexit. Le Parlement britannique a rejeté successivement la proposition d'accord négociée en dernière minute par la Première ministre Theresa May après un saut à Bruxelles, l'éventualité de sortir de l'UE sans accord, puis s'est résolu jeudi à ce que le Royaume-Uni demande de différer le divorce.

Une motion prévoit un court report, jusqu'au 30 juin, si les élus britanniques approuvent l'accord de retrait de Mme May, qu'ils ont déjà retoqué à deux reprises. Mais elle a décidé de le leur soumettre encore une fois d'ici à mercredi 20 mars.

Du côté des indicateurs, la séance sera relativement calme, à l'exception de la deuxième estimation de l'inflation en février pour la zone euro.

Les investisseurs ont pris connaissance des immatriculations de voitures neuves en Europe, qui se sont contractées sur un an en février pour le sixième mois consécutif, même si le repli n'a plus été que de 1%.

Les constructeurs français ont néanmoins gagné des parts de marché le mois dernier: PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a vu ses livraisons augmenter de 1%, et Renault (Dacia, Lada et Alpine) de 0,3%.

Sur le front des valeurs, Korian bondissait de 4,93% à 36,60 euros, galvanisé par des objectifs de croissance revus à la hausse pour la période 2019-2021, notamment portés par ses ambitions à l'international, malgré un bénéfice net 2018 en baisse.

Aéroports de Paris (ADP) gagnait 2,10% à 175,20 euros. Après environ neuf heures de débats acharnés, l'Assemblée nationale a donné jeudi un nouveau feu vert à la privatisation du groupe, voulue par le gouvernement mais vivement contestée par les oppositions.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ccondem1
    15 mars12:03

    Et maintenant, ça avance gaillardement ! ;-)

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer