Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris attendue stable
AFP07/04/2021 à 08:49

La Bourse de Paris se préparait à ouvrir proche de l'équilibre mercredi matin, au lendemain d'une progression l'ayant propulsé au plus haut depuis juin 2007, les investisseurs restant optimistes quant à une reprise économique prochaine.

Le contrat à terme sur l'indice CAC 40 grappillait 0,09% une quarantaine de minutes avant l'ouverture. La veille, il avait gagné 0,47%.

De son côté, Wall Street s'est légèrement repliée à l'issue d'une séance terne au lendemain de records.

"Les investisseurs continuent d'être optimistes pour l'avenir, ce qui se traduit par une bonne orientation de la Bourse de Paris", souligne pour sa part Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

Sur le front sanitaire, grâce à la campagne de vaccination américaine menée tambour battant, la Californie prévoit de rouvrir toutes ses activités économiques le 15 juin. Un net contraste avec l'UE, dont aucun des 27 pays n'a atteint fin mars l'objectif de vacciner 80% des personnes de plus de 80 ans, selon la Commission européenne.

Alors que les Etats-Unis vont proposer la vaccination anti-Covid à l'ensemble des adultes américains à partir du 19 avril, la lenteur de la vaccination en Europe "mais particulièrement en France et en Allemagne, entrave l'activité économique dans les deux plus grandes économies européennes", analyse Michael Hewson, analyste en chef chez CMC Markets UK.

Côté indicateurs, le marché ne devrait pas "prêter trop attention" à "l'estimation finale des PMI pour le mois de mars qui ont peu de sens puisque les données ont été collectées majoritairement avant l'annonce des nouvelles mesures de restrictions dans plusieurs pays européens, y compris la France", ajoute M. Dembik.

Les investisseurs prendront aussi connaissance de la balance commerciale américaine pour le mois de février.

Les minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed seront par ailleurs publiées après la clôture des marchés européens.

Lors de cette réunion, "la Réserve fédérale a été confrontée à un exercice d'équilibriste délicat consistant à gérer son message optimiste quant à la reprise économique américaine tout en ne donnant pas l'impression aux marchés qu'ils pourraient freiner leur politique de stimulus monétaire trop tôt", note Michael Hewson, analyste en chef chez CMC Markets UK.

Une rencontre virtuelle des ministres des Finances et banquiers centraux des 20 pays les plus riches du monde se tient en outre ce mercredi sous présidence italienne.

La coordination des mesures de relance visant à contrer les effets de la pandémie de coronavirus, l'aide aux pays pauvres ou encore la taxation internationale seront à l'ordre du jour des grands argentiers du G20.

Valeurs à suivre

AMUNDI/SOCIETE GENERALE: Société Générale est entrée en "négociation exclusive" avec le groupe de gestion d'actifs Amundi afin de lui céder sa filiale Lyxor, spécialisée dans cette activité, pour 825 millions d'euros.

NATIXIS: Les parties civiles ont réclamé mardi plus de 5 millions d'euros à la banque Natixis, l'accusant de communication "trompeuse" lors de la crise des "subprime".

VEOLIA/SUEZ: Veolia a déploré mardi soir que la vente potentielle à l'australien Cleanaway de l'activité déchets de Suez dans ce pays "constitue un obstacle supplémentaire" à la reprise de son rival.

jra-jvi/soe/spi

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -4.78%
Euronext Paris -1.33%
Euronext Paris +1.24%
Euronext Paris +0.42%
Euronext Paris -0.10%
Euronext Paris +1.23%
LSE -0.50%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer