1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Bourse de Paris attendue en légère baisse

AFP09/11/2018 à 08:30

La Bourse de Paris devrait ouvrir en léger recul vendredi, dans le sillage de la clôture dispersée de Wall Street, marquant une pause après le rebond entraîné par le verdict des élections américaines de mi-mandat.

Le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 0,24% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait fini en petit repli de 0,13% à 5.131,45 points.

Wall Street a pour sa part terminé en ordre dispersé, abandonnant une partie des confortables gains enregistrés après les élections américaines de mi-mandat, sans réagir outre-mesure à un statu quo de la Fed sur les taux.

"Les marchés européens devraient ouvrir en légère baisse ce matin dans le sillage des prises de bénéfice sur le marché américain et avant une (petite) échéance des options", ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les investisseurs semblent revenir à davantage de prudence, après avoir fait grimper les indices, soulagés par le résultat des élections américaines de mi-mandat marquées par la prise de contrôle des démocrates à la Chambre des représentants tandis que le Sénat restait ancré du côté républicain.

Plusieurs sujets d'incertitudes restaient d'actualité, notamment le budget italien.

Le gouvernement italien a fustigé jeudi les prévisions économiques de la Commission européenne, bien plus pessimistes que les siennes, une tension attisée par le FMI, qui craint que la bataille du budget de l'Italie n'ébranle la zone euro.

Les acteurs de marché suivaient également de près l'évolution des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. L'administration américaine reçoit vendredi deux hauts responsables chinois pour une rencontre qui devrait permettre de dire si l'heure est bien à l'apaisement, trois semaines avant un tête-à-tête Trump-Xi.

Avant la séance parisienne, la Chine a indiqué que les prix à la production étaient tombés à leur plus bas niveau en octobre depuis sept mois, confirmant le ralentissement de l'activité dans le pays.

La production industrielle de la France en septembre est attendue à 8H45. Les investisseurs suivront aussi la première estimation du PIB du Royaume-Uni pour le troisième trimestre et l'indice de confiance des consommateurs aux Etats-Unis pour novembre (préliminaire, université du Michigan).

VALEURS A SUIVRE

Air France-KLM a transporté en octobre un nombre de passagers en hausse de 3,3% avec de belles progressions sur le long-courrier, en Amérique latine, en Amérique du Nord et en Asie.

Nexans a annoncé un "plan de transformation" comportant de nouveaux objectifs à horizon 2021, dont un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 500 millions d'euros, contre 325 millions attendus en 2018.

Eurazeo: la société d'investissement a fait état d'une nette hausse de ses recettes au troisième trimestre, expliquant profiter depuis le début d'année d'une forte dynamique dans tous ses métiers.

JCDecaux: le géant de l'affichage publicitaire français a annoncé une hausse de 6,2% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre sur un an à 867,7 millions d'euros et prévoit une croissance organique de ses ventes annuelles de 4,5%.

Natixis: la filiale cotée de la banque mutualiste BPCE a annoncé un bénéfice net en progression de 10% à 422 millions d'euros au troisième trimestre, soutenu par la gestion d'actifs et les services financiers spécialisés.

Edenred: la société française de services prépayés, maison mère de Ticket Restaurant, a annoncé l'acquisition de l'entreprise américaine Corporate Spending Innovations (CSI), spécialisée dans les moyens de paiement, pour un montant de 600 millions de dollars (523,6 millions d'euros).

Assystem: le groupe de conseil en ingénierie a vu son chiffre d'affaires bondir de 13,4% au troisième trimestre à 106,9 millions d'euros, grâce à un retournement de tendance dans ses activités non nucléaires.

Groupe Flo: le groupe, racheté par Groupe Bertrand en 2017 et en difficulté depuis des années, a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 4,8% au troisième trimestre, porté, selon lui, par les fruits de sa politique de relance.

Rubis: le groupe français spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 11% au troisième trimestre, à 1,121 milliard d'euros, malgré une légère baisse (-1%) des volumes distribués.

Gérard Perrier: le constructeur et installateur d'automatismes industriels a confirmé sa prévision d'activité pour l'exercice en dépit d'une décélération de sa croissance au troisième trimestre.

vac/tq/nth

Valeurs associées

+3.64%
-1.34%
-1.35%
-0.97%
-2.31%
-1.23%
-3.25%
-2.99%
-0.71%
-1.26%
-1.22%
-100.00%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.