Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Bourse de Paris affiche un penchant prudent avant l'ouverture
AFP16/09/2020 à 08:24

La Bourse de Paris, qui consacrera toute son attention aux conclusions de la banque centrale américaine, s'acheminait mercredi vers une ouverture en léger recul.

Le contrat à terme de l'indice CAC 40 reculait de 0,18% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, la place parisienne avait fini en petite hausse (+0,35%) à 5.067,93.

La Bourse de New York a clôturé pour sa part sans direction mardi.

"Les marchés européens devraient ouvrir en ordre dispersé avec un biais légèrement baissier avant l'issue de la réunion tant attendue de la Réserve fédérale américaine", indique Michael Hewson, analyste pour CMC Markets.

La Banque centrale américaine, la Fed, va présenter mercredi ses prévisions pour la première économie du monde jusqu'en 2023, à l'issue de sa dernière réunion monétaire avant l'élection présidentielle du 3 novembre.

Aucun changement de politique monétaire n'est attendu par les acteurs de marché qui se focaliseront sur la conférence de presse du président de la Fed Jerome Powell à 18H30 GMT.

"En réalité, la Fed est en quelque sorte otage des événements, que ce soit une deuxième vague du coronavirus ou une impasse politique au sujet d'un deuxième plan de relance" aux Etats-Unis, estime M. Hewson.

Depuis un mois et demi, les négociations sur une nouvelle aide financière du gouvernement fédéral pour sortir la première économie mondiale de la crise piétinent au Congrès.

Les conséquences de la pandémie en cours sont mortifères pour l'économie mondiale que les banques centrales et les gouvernements s'efforcent de revitaliser par l'injection de liquidités et des plans de relance massifs.

La perte pour le secteur touristique est estimée à 460 milliards de dollars au premier semestre par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Avant la Fed, les investisseurs auront pris connaissance de la santé des consommateurs américains avec les ventes au détail pour août.

VALEURS A SUIVRE

Europcar: l'agence de notation S&P Global Ratings a abaissé de trois crans la note financière du loueur de voitures qui cherche à restructurer sa dette après avoir été très fragilisé par la pandémie de Covid-19.

Suez: le groupe a annoncé mercredi entrer en négociations avec PreZero, branche environnementale du groupe Schwarz, pour lui céder des activités de recyclage dans quatre pays européens pour 1,1 milliard d'euros.

Le secteur automobile dans son ensemble: le président de la Plateforme automobile (PFA), Luc Chatel, qui représente les entreprises du secteur en France, s'inquiète d'une possible nouvelle taxe sur le poids des véhicules, dans une interview au quotidien L'Opinion publiée mardi.

GL Events: le leader de l'évènementiel dont l'activité s'est retrouvée paralysée du fait de la crise sanitaire, a brutalement plongé "dans le rouge" au premier semestre et table sur une perte de l'ordre de 50 millions d'euros en année pleine.

pan/ak/spi

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -15.00%
Euronext Paris +1.49%
Euronext Paris -4.76%
Euronext Paris -4.11%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer