Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La BoJ a franchi ses propres limites de rachats d'actifs

Reuters28/03/2013 à 10:57

LA BANQUE DU JAPON A FRANCHI SES PROPRES LIMITES DE RACHATS D'ACTIFS

par Stanley White

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a déjà franchi les limites qu'elle s'était elle-même imposées en matière de rachats d'actifs et entend continuer dans cette voie, a dit jeudi son gouverneur Haruhiko Kuroda, confirmant ainsi son intention d'opérer une refonte de la politique monétaire.

S'exprimant devant la Chambre des conseillers, Haruhiko Kuroda a ajouté qu'il entendait racheter des emprunts d'Etat d'échéances plus longues pour mettre un terme à 15 années de déflation.

Ses propos sont susceptibles de confirmer dans leurs attentes ceux qui pensent que la BoJ va lancer sa politique d'assouplissement radicale à l'occasion de sa réunion des 3 et 4 avril.

Le rendement de l'emprunt japonais à 10 ans a touché un plus bas de 10 ans pour le sixième jour d'affilée jeudi.

"Nous avons déjà fait une entorse à la règle et les rachats d'actifs vont encore plus dépasser la valeur des billets en circulation à l'avenir", a-t-il dit, une semaine après sa nomination à la tête de la banque centrale.

La BoJ suit en principe une règle voulant que les avoirs de la BoJ en emprunts d'Etat à long terme (JGB) n'excèdent pas la valeur des billets en circulation.

Mais les programmes de rachats d'actifs de la BoJ ont atteint un tel niveau de complexité que suivre cette règle est devenu désuet, expliquent des économistes.

Renoncer formellement à suivre cette règle - une décision qui doit être prise par le comité de politique monétaire de la BoJ, comme l'a rappelé Kuroda aux parlementaires - serait hautement symbolique toutefois car la banque centrale s'était imposé cette limite pour éviter de donner l'impression qu'elle monétisait la dette.

Haruhiko Kuroda a également dit que la BoJ tenterait de faire baisser les taux du marché en rachetant de la dette publique à plus long terme, répétant pour l'essentiel ce qu'il avait déjà dit mardi à la Chambre des représentants.

Le gouverneur de la BoJ s'est engagé à "faire tout ce qu'il faut" pour mettre un terme à la déflation et atteindre un objectif d'inflation de 2% en l'espace de deux ans à peu près, un délai trop court de l'avis de beaucoup.

Des personnes au fait des débats de la BoJ ont dit à Reuters mercredi que la banque se lancera sans doute dans des achats d'actifs illimités tout de suite plutôt qu'attendre en 2014 et pourrait envisager de fixer un objectif d'achats d'obligations à long terme lors de sa réunion de la semaine prochaine.

Les achats seraient augmentés en quantité et l'échéance maximale des obligations rachetées seraient portée à cinq ans, voire plus, au lieu de trois ans actuellement, ont-elles ajouté.

La BoJ s'est engagée, suivant son programme actuel, à apporter 101.000 milliards de yens au marché d'ici la fin 2013 en rachetant des actifs - n'excédant pas trois ans de maturité - et en émettant des prêts.

Elle rachète également pour 21.600 milliards de yens de JGB annuellement par le biais d'opérations de marché dites "rinban" et portant sur toute échéance.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.