1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La blogueuse maltaise tuée par une bombe actionnée à distance
Reuters19/10/2017 à 18:44

    LA VALETTE, 19 octobre (Reuters) - La journaliste 
d'investigation maltaise Daphné Caruana Galizia a probablement 
été tuée par une bombe placée sous sa voiture et actionnée à 
distance, a déclaré jeudi une porte-parole du gouvernement. 
    Elle a fourni à la presse les premiers éléments de l'enquête 
sur un assassinat, commis lundi, qui a causé une émotion 
considérable à Malte et une forte inquiétude dans l'Union 
européenne, dont l'île méditerranéenne est le plus petit membre. 
    La journaliste de 53 ans tenait un blog extrêmement 
populaire dans lequel elle dénonçait des affaires de corruption 
impliquant des responsables politiques de l'île. 
    L'explosion dans laquelle elle a péri a littéralement 
soufflé sa voiture et projeté des débris et des restes humains 
dans un champ bordant la route sur laquelle elle circulait. 
    "Les premiers éléments à notre disposition portent à croire 
que la bombe avait été placée sous la voiture et a été 
déclenchée à distance", à l'aide d'un téléphone portable, a dit 
la porte-parole. 
    De source proche de la police, on rapporte que du Semtex, un 
explosif très puissant, aurait été utilisé, ce qui serait une 
première à Malte.  
    Le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, cible des 
dénonciations de la journaliste, a offert mercredi une forte 
récompense à quiconque fournirait des informations sur sa mort. 
  
    Les trois fils de Daphné Caruana Graziela ont estimé jeudi 
qu'au lieu de faire une telle offre, le Premier ministre devrait 
démissionner, ce que ce dernier a exclu. 
    "La police découvrira ou pas qui a ordonné l'assassinat de 
notre mère mais tant que ceux qui ont conduit le pays là où il 
en est restent en place, tout cela ne servira à rien," 
écrivent-ils sur Facebook.    
 
 (Crispian Balmer, Gilles Trequesser pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer