Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE serait divisée sur une baisse des taux

Reuters26/09/2011 à 19:20

FRANCFORT (Reuters) - Les spéculations d'une baisse brutale des taux d'intérêt de la zone euro sont "extravagantes", estime Yves Mersch, membre luxembourgeois du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, alors que son collègue Ewald Nowotny juge de son côté qu'une baisse des taux en général ne doit pas être exclue.

Les marchés d'actions européens ont trouvé lundi matin un soutien dans ces espoirs de voir la BCE baisser d'un demi-point de pourcentage son taux directeur, actuellement à 1,5%, pour doper une économie atone. Les Bourses ont progressivement réduit leurs gains dans l'après-midi faute de déclarations plus précises venant confirmer les spéculations sur une baisse de taux et de nouvelles mesures de soutien au secteur bancaire.

Mais il existe plusieurs obstacles à un tel scénario : la BCE semble divisée sur le sujet et un tel revirement pourrait sonner comme un aveu d'échec alors que Jean-Claude Trichet s'apprête à quitter ses fonctions.

La réunion de politique monétaire du 6 octobre sera la dernière que présidera Jean-Claude Trichet au terme de huit ans de présidence de la BCE.

"Ces anticipations extravagantes montrent seulement que certains ont perdu le Nord", a dit à l'agence Market News International (MNI), lors d'une interview réalisée samedi.

Dans un entretien publié lundi par le quotidien allemand Börsen Zeitung, Yves Mersch précise que "des baisses de taux ne sont pas complètement exclues", mais qu'elles nécessiteraient une "détérioration significative de la dynamique de l'économie".

La BCE est la seule des quatre 'grandes' banques centrales internationales à avoir enclenché un cycle de hausse des taux, les relevant à deux reprises depuis avril. L'apaisement des tensions inflationnistes conforte ainsi ceux qui pensent que la BCE sera contrainte d'assouplir sa politique monétaire en raison de l'atonie de la croissance.

FRACTURE

La possibilité que la BCE abaisse ses taux d'intérêt ne doit pas être exclue, a aussi estimé lundi Ewald Nowotny, également membre du conseil des gouverneurs de la BCE, selon des propos rapportés par MNI.

"La BCE ne s'engage jamais à l'avance et des abaissements de taux ne peuvent être exclus", a dit le gouverneur de la banque nationale d'Autriche. "Tout dépend des évolutions à venir."

Ewald Nowotny a également déclaré que la BCE prendrait les mesures nécessaires pour assurer le bon fonctionnement des marchés monétaires.

Un troisième membre du conseil des gouverneurs de la BCE, le Maltais Josef Bonnici, a de son côté déclaré à MNI qu'il était plus urgent pour l'institution de fournir aux banques suffisamment de liquidités que de se déchirer au sujet des taux.

Des divergences au sein de la BCE s'étaient déjà fait sentir au moment de la réactivation en août du programme de rachat d'obligations souveraines visant à éviter une propagation de la crise de la dette dans la zone euro.

Les analystes jugent que les commentaires sur les taux révèlent une profonde fracture au sein de la BCE, et que l'institution, qui recherche traditionnellement le consensus, va sans doute devoir se résoudre à un vote pour trancher la question.

"Plus qu'à aucun autre moment de l'histoire de la BCE, voilà une situation qui va probablement conduire à un vote difficile", commente James Nixon, économiste pour la Société générale.

Sakari Sunoninen et Martin Santa, Jean Décotte et Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

60.36 -0.13%
5387.38 +1.34%
93.9 +0.38%
6.108 +0.73%
30.5 +0.33%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.