Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE réaffirme son soutien à l'économie face à la pandémie
Reuters21/01/2021 à 14:12

par Balazs Koranyi et Francesco Canepa

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a laissé sa politique monétaire inchangée jeudi tout en réaffirmant être prête à prendre si nécessaire de nouvelles mesures pour assurer le maintien des coûts du crédit dans la zone euro à son plus bas niveau historique et pour soutenir les banques, au moment où l'évolution de la crise sanitaire risque de compromettre une reprise déjà fragile.

Tous les économistes et analystes interrogés par Reuters avant cette réunion avaient dit s'attendre à un statu quo à l'issue de la première réunion du Conseil des gouverneurs de 2021, six semaines après une série de mesures visant à favoriser le crédit et l'activité.

La BCE a notamment décidé en décembre d'augmenter de 500 milliards d'euros, à 1.850 milliards, son programme d'achats d'obligations PEPP, prolongé jusqu'en mars 2022.

Le Conseil des gouverneurs reste "prêt à ajuster l'ensemble de ses instruments, de façon adéquate, pour assurer le rapprochement durable de l'inflation par rapport à son objectif, conformément à son engagement en faveur de la symétrie", déclare-t-il dans un communiqué, reprenant la formule en vigueur depuis plusieurs mois déjà.

Il ajoute que les achats de titres, qui visent à faire baisser les taux de marchés, se poursuivront "dans tous les cas, jusqu'à ce qu'il juge que la crise du coronavirus est terminée".

Le taux de refinancement de la BCE reste fixé à zéro, celui de la facilité de dépôt à -0,5% et celui de la facilité de prêt marginal à 0,25%.

La présidente de l'institution, Christine Lagarde, doit tenir une conférence de presse à 13h30 GMT, lors de laquelle elle devrait être interrogée notamment sur l'évolution récente des perspectives économiques liée à la situation sanitaire.

Comme elle l'a fait à plusieurs reprises ces dernières semaines, elle devrait expliquer que de nouvelles mesures de soutien ne sont pas nécessaires dans l'immédiat, la flexibilité des programmes déjà à l'oeuvre permettant de les ajuster si besoin à l'évolution de la situation.

Le PEPP dispose ainsi encore de quelque 1.000 milliards d'euros, qui ne seront pas forcément mobilisés en totalité, tient à préciser la BCE.

Christine Lagarde devrait aussi répéter que la BCE surveille de près l'évolution du taux de change de l'euro, l'appréciation de la monnaie unique ces derniers mois, face au dollar américain notamment, faisant craindre un impact défavorable sur les exportations comme sur la remontée de l'inflation.

L'euro se traitait autour de 1,2140 dollar vers 13h00 GMT, sans grand changement par rapport à son niveau d'avant la publication du communiqué.

Les rendements des emprunts d'Etats ont parallèlement amplifié leur hausse et celui du Bund allemand à dix ans, référence pour l'ensemble de la zone euro, a atteint -0,51%.

(Balazs Koranyi et Francesco Canepa, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2141043
    21 janvier14:53

    mais virez moi tous ces epadistes yellen, biden, lagarde...allez hop assez vus

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer