1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La BCE ne prévoit pas plus de 0,3% de croissance en 2013

Reuters06/12/2012 à 17:07

LA CROISSANCE NE DÉPASSERA PAS 0,3% EN 2013, SELON LA BCE

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne a revu à la baisse ses prévisions économiques pour la zone euro, laissant entendre qu'une contraction de l'activité en 2013 était très probable avant un retour à la croissance en 2014.

Les services de la BCE prévoient désormais que l'évolution du produit intérieur brut (PIB) des Dix-Sept se situera l'an prochain entre une baisse de 0,9% et une croissance de 0,3% seulement, a annoncé le président de l'institution Mario Draghi au cours de sa conférence de presse mensuelle.

La BCE a aussi légèrement réduit sa prévision pour cette année, la médiane de ses estimations se situant désormais à -0,5% contre -0,4% il y a trois mois.

Pour 2013, elle prévoyait en septembre une fourchette de -0,4% à +1,4%, ce qui impliquait une probabilité de croissance supérieure à celle d'une contraction.

"La faiblesse économique de la zone euro devrait se prolonger l'année prochaine", a dit Mario Draghi. "Une reprise graduelle devrait débuter plus tard en 2013."

Les premières prévisions de la BCE pour 2014 donnent une croissance de 0,2% à 2,2%.

Les services de la banque centrale ont aussi abaissé leur fourchette de prévisions d'inflation pour l'an prochain, la ramenant entre 1,1% et 2,1% contre 1,3% à 2,5% en septembre.

Sakari Suoninen; Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer