Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La BCE ne prendra pas de mesures destinées à affaiblir l'euro, assure Swiss Life AM France
information fournie par AOF09/12/2020 à 17:31

(AOF) - Le retour en déflation et la rechute de l'activité attendue au quatrième trimestre en zone euro conduiront la BCE à procéder à une révision baissière de ses prévisions économiques, commente Eric Bourguignon, Membre du directoire et directeur des activités sur titres pour comptes de tiers de Swiss Life Asset Managers France en amont de la réunion de la BCE qui se tiendra demain. Fort logiquement et comme elle s'y est déjà quasiment engagée en de multiples occasions, il s'attend à ce que la BCE annonce un renforcement du soutien monétaire qu'elle apporte à l'économie et au système financier.

Concrètement précise-t-il, la banque centrale annoncera très probablement lors de sa prochaine réunion une prorogation et une hausse de ses achats d'actifs via le programme d'achat d'urgence " pandémie" (le fameux PEPP) qu'elle pourrait abonder de 500 milliards.

Elle devrait également s'engager à prolonger d'au moins un an les TLTRO qui lui permettent de refinancer à des conditions très favorables les banques de la zone euro et donc de stimuler indirectement la distribution de crédit.

La BCE ne devrait en revanche pas procéder à de nouvelles baisses de ses taux directeurs qui se situent déjà à des niveaux presqu'incompressibles. Elle ne devrait pas davantage prendre de mesures destinées à affaiblir l'euro, dont l'envolée s'avère pourtant préoccupante, car l'Institution présidée par Christine Lagarde n'a jamais eu d'objectif de change quoiqu'il en ait coûté à l'économie européenne, estime Eric Bourguignon.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.