Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La BCE n'est pas Keyser Sozé, observe abrdn
information fournie par AOF16/06/2022 à 11:20

(AOF) - James Athey, investment director chez abrdn, affiche son scepticisme sur la portée de la réunion d'urgence de la BCE d'hier. "Le plus grand tour de passe-passe qu'a joué le diable a été de convaincre le monde qu'il n'existait pas…selon le mystérieux Keyser Sozé du film The Usual Suspects. L'équivalent pour la BCE serait de convaincre le monde qu'elle dispose d'un outil puissant et crédible pour resserrer les spreads, utilisable à tout moment", écrit l'expert.

Ce dernier rappelle que l'annonce d'une réunion d'urgence pour débattre de ce sujet aura mis à mal les nerfs des investisseurs qui étaient à découvert sur les marchés obligataires à bêta élevé. Ils craignaient que la BCE ne se rapproche un peu plus de ce tour de passe-passe.

Pour James Athey, le communiqué publié après cette réunion n'a pas vraiment donné l'impression que quelque chose était imminent. Il a confirmé ce que nous savions déjà, à savoir qu'il existe une certaine flexibilité dans le PEPP, qui constitue la première ligne de défense. Il a également suggéré une plus grande urgence en ce qui concerne un outil anti-fragmentation. Cependant, la nécessité de trouver un équilibre entre les besoins de la politique monétaire et les limites légales est un difficile exercice d'équilibrisme sur lequel nous n'en savons pas vraiment plus".

Au final, le professionnel serait surpris que le récent resserrement des spreads soit la fin de cette histoire. "Je ne pense pas que la BCE ait eu son moment Keyser Sozé", conclut James Athey.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.