Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE lancera les OMT une fois les conditions réunies

Reuters04/10/2012 à 20:36

par Eva Kuehnen

BRDO PRI KRANJU, Slovénie (Reuters) - La Banque centrale européenne se tient prête à lancer son programme d'Opérations monétaires sur titres (OMT) une fois que les conditions auront été réunies et cette seule perspective contribue déjà à atténuer les tensions sur les marchés, a estimé jeudi son président Mario Draghi.

Il a également salué les "progrès importants" effectués par l'Espagne pour remettre de l'ordre dans ses finances publiques, tout en soulignant que Madrid ne devait pas relâcher l'effort.

Le président de la BCE, lors de sa conférence de presse mensuelle après la décision de la banque centrale de maintenir à nouveau ses taux directeurs inchangés, a également estimé que la croissance économique de la zone euro devrait rester faible.

Il a ajouté que l'inflation, momentanément au-dessus de l'objectif de 2%, devrait refluer l'an prochain, argument justifiant de maintenir le statu quo monétaire pour le moment.

"Les niveaux actuels d'inflation devraient donc rester momentanés et ne pas donner lieu à des effets de second tour. Nous continuerons de surveiller attentivement l'évolution des coûts, des salaires et des prix", a expliqué Mario Draghi. "A moyen terme, les risques portant sur les perspectives d'évolution des prix restent globalement équilibrés."

"SURVEILLÉ"

La BCE a détaillé en septembre un nouveau programme de rachat d'obligations destiné aux Etats de la zone euro les moins appréciés du marché, implicitement l'Espagne et dans une moindre mesure l'Italie, annonce que les marchés ont aimée.

C'est moins le cas un mois plus tard dans la mesure où ils attendent - ce qu'ils n'aiment pas - que Madrid fasse sa demande officielle d'aide internationale, la seule démarche qui peut déclencher le programme OMT de la BCE.

De ce point de vue, Mario Draghi a été très clair : "La décision (de solliciter une aide) dépend entièrement des gouvernements. La BCE a fait ce qu'il était possible de faire et les OMT créeront un environnement favorable à des réformes (...) mais l'initiative revient aux gouvernements."

Mario Draghi s'est refusé à dire si les taux de rendement obligataires espagnols étaient à des niveaux adaptés. L'Espagne a procédé dans la matinée à une adjudication de papier à moyen terme sans accroc et avec des taux de rendement globalement en baisse.

Mais pour le président de la BCE, la seule existence des OMT produit déjà un effet apaisant. "Les OMT (...) ont aidé à apaiser de telles tensions (sur les marchés financiers) ces dernières semaines, atténuant de ce fait les craintes de concrétisation de scénarios catastrophes", a-t-il observé.

Mario Draghi a également fait oeuvre de pédagogie en expliquant pourquoi il n'était pas question pour la BCE d'employer les OMT à l'achat de dette portugaise.

"Les OMT ne s'appliquent pas aux pays faisant l'objet d'un programme d'ajustement complet tant qu'un accès intégral au marché n'a pas été ouvert, et ceci parce que les OMT ne se substituent pas à un manque d'accès au marché primaire", a-t-il justifié.

Pareillement, les OMT, qui ne porteront que sur des titres de dette dont l'échéance n'excède pas trois ans, n'ont pas vocation à inciter les Etats à émettre davantage de dette à court terme. "Donc cela sera surveillé", a dit Mario Draghi.

Si la BCE n'a pas discuté jeudi de l'éventualité d'une baisse des taux à court terme, les analystes anticipent toujours un assouplissement des taux d'ici la fin de cette année, mais pas avant que le programme OMT n'ait été lancé.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

16.26 +4.23%
8.236 -2.51%
42.44 +0.38%
13.585 +0.63%
20.3 +5.73%
5.2 +0.19%
20.78 +1.02%
14.075 +0.25%
84.5 +0.91%
27.5 -0.72%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.