Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE envisagerait des prêts sous conditions aux banques

Reuters27/11/2013 à 12:38

LA BCE POURRAIT LANCER DES PRÊTS SOUS CONDITIONS POUR L'ÉCONOMIE RÉELLE

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) envisage de lancer une nouvelle opération de fourniture de liquidités aux banques de la zone euro réservée aux seuls établissements financiers qui s'engageraient à prêter à l'économie réelle, rapporte mercredi le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, en citant plusieurs sources.

Le président de la BCE, Mario Draghi, et d'autres membres du Conseil des gouverneurs ont évoqué à plusieurs reprises ces dernières semaines l'éventualité d'une nouvelle "opération de refinancement à plus long terme" (LTRO) comparable à celles lancées fin 2011 et début 2012 pour tenter de relancer le crédit dans la zone euro.

Les deux premiers LTRO avaient permis à la banque centrale d'injecter un peu plus de 1.000 milliards d'euros dans le système financier sous forme de prêts à trois ans à des taux très faibles.

Mais la nouvelle opération à l'étude à Francfort serait soumise à conditions, les banques bénéficiaires de ces prêts devant s'engager à prêter les sommes reçues à des entreprises de l'industrie, de la distribution ou des services, explique le Süddeutsche Zeitung.

Ce nouveau LTRO pourrait courir sur neuf ou 12 mois, précise-t-il.

Plusieurs responsables de la BCE ont déclaré ces derniers jours que l'institution était prête à adopter de nouvelles mesures pour soutenir l'économie.

DES RÉTICENCES AU SEIN DE LA BCE

La Banque centrale a ramené au début du mois son principal taux d'intérêt à 0,25%, un nouveau plus bas historique, après l'annonce d'un net ralentissement de l'inflation dans la zone euro, à 0,7% sur un an en octobre, un chiffre qui a ravivé les craintes d'une spirale déflationniste.

Parallèlement, l'excédent de liquidités dans le système bancaire, qui mesure l'évolution des sommes susceptibles d'être prêtées par les banques, est tombé à son plus bas niveau depuis septembre 2011, un certain nombre d'établissements financiers privilégiant le remboursement anticipé des LTRO de 2011 et 2012.

Une enquête de Reuters auprès de professionnels des marchés monétaires a montré que ceux-ci s'attendaient à un nouveau LTRO au premier trimestre 2014.

L'idée ne semble toutefois pas faire l'unanimité au sein de la BCE. L'un des "faucons" du directoire de la banque centrale, Yves Mersch, a ainsi déclaré mardi que les moyens dont disposent l'institution étaient limités et que la politique de fourniture aux banques de liquidités supérieures à leurs besoins ne devait pas être pérennisée.

Il a toutefois aussi pressé les banques d'augmenter les prêts, expliquant qu'"il appartient désormais aux banques d'utiliser les conditions de financement favorables que nous leur assurons en répercutant celles-ci sur les ménages et les entreprises pour relancer au final les flux de crédit dans la zone euro".

"La balle est dans le camp du secteur privé et des gouvernements de la zone euro", a-t-il conclu.

Victoria Bryan, Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.