Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE envisage l'achat de créances douteuses italiennes-Trésor

Reuters12/02/2016 à 20:48
    par Giuseppe Fonte et Francesco Canepa 
    ROME/FRANCFORT, 12 février (Reuters) - La Banque centrale 
européenne (BCE) est en discussions avec le gouvernement italien 
sur l'achat éventuel de portefeuilles de créances douteuses dans 
le cadre de son programme d'achats d'actifs et sur l'acceptation 
de ces titres comme garantie des banques dans ses opérations de 
refinancement, a déclaré le Trésor italien. 
    Une telle démarche pourrait donner un élan important à la 
mise en oeuvre de l'accord conclu récemment entre Rome et la 
Commission européenne pour tenter de libérer les banques 
italiennes d'une partie de leurs 200 milliards d'euros de 
créances douteuses, afin de leur permettre d'augmenter leurs 
prêts aux entreprises et aux ménages.  
    Elle risquerait néanmoins d'alimenter, dans d'autres pays de 
la zone euro, le débat sur les risques que prendrait la BCE en 
achetant des titres adossés à des actifs (asset-backed 
securities, ABS) intégrant des prêts en situation d'arriérés.  
    Des responsables du Trésor italien ont déclaré à des 
journalistes que la BCE pourrait acheter de tels ABS dans le 
cadre de son programme d'achats d'actifs, d'un montant global 
prévu d'environ 1.500 milliards d'euros, ou qu'elle pourrait 
accepter que des banques italiennes les apportent comme garantie 
dans ses opérations de refinancement.  
    La BCE s'est refusée à tout commentaire. 
    Une source de la BCE avait déclaré en novembre que l'achat 
de créances à risque pourrait être une option de dernier recours 
pour la banque centrale si la situation économique de la zone 
euro devenait "vraiment mauvaise".  
    Depuis novembre 2014, selon les données de Datastream, la 
BCE a acheté en moyenne pour 1,19 milliard d'euros d'ABS par 
mois, la grande majorité de ses achats se portant sur des titres 
adossés à des prêts de qualité.  
    Les règles actuelles autorisent l'institution à acheter des 
ABS à condition qu'ils soient notés au-dessus d'un certain 
seuil, afin que la qualité de son bilan ne soit pas dégradée.  
    Ce principe implique qu'elle ne peut acheter que des 
tranches "senior" d'émissions de titres, c'est à dire les 
dernières à devoir supporter des pertes en cas de 
non-remboursement de certains des prêts du portefeuille titrisé. 
    Il restreindrait donc le champ potentiel des ABS italiens 
susceptibles d'être rachetés par la BCE.  
    Les banques italiennes pourraient toutefois améliorer la 
notation de leurs tranches senior en achetant la garantie de 
l'Etat, à condition qu'au moins la moitié des tranches "junior" 
soient vendues.  
     
 
 (avec John O'Donnell; Marc Angrand pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

13.36 0.00%
CIC
397.4 0.00%
EDF
11.59 -3.42%
9.144 -0.60%
0.933 -1.80%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.