1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

LA BCE entame en douceur ses achats d'obligations

Reuters09/03/2015 à 18:20

(Actualisé avec précisions, commentaires, réaction des marchés) FRANCFORT, 9 mars (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales de la zone euro ont commencé comme prévu à acheter des titres de dette lundi, essentiellement des obligations d'Etat, a annoncé la BCE. "La BCE et les banques centrales nationales de l'Eurosystème ont, comme annoncé précédemment, commencé leurs achats dans le cadre du programme d'achat de titres du secteur public", a indiqué la BCE sur son compte Twitter. Dans le cadre de son nouveau programme d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing", QE), la BCE prévoit d'acheter pour plus de 1.000 milliards d'euros d'obligations, afin de doper le crédit et de faire remonter l'inflation dans la zone euro, aujourd'hui négative. Au total, ce sont 60 milliards d'euros qui seront injectés dans l'économie chaque mois jusqu'en septembre 2016 au moins. ID:nL5N0W743J Par ce biais, la BCE estime que l'inflation devrait remonter d'ici 2017 vers son objectif, à savoir un taux inférieur à mais proche de 2%. Le début des achats a favorisé lundi la baisse des rendements des obligations d'Etat européennes: le rendement à 10 ans allemand, principale référence du marché est revenu à 0,32% DE10YT=TWEB , en baisse de huit points de base, et ses équivalents français et néerlandais étaient en recul à 0,55% FR10YT=TWEB et 0,36% NL10YT=TWEB respectivement. Des traders ont dit avoir vendu des titres de chacun de ces pays à leurs banques centrales respectives. DÉBUTS TIMIDES La Grèce était le seul pays de la zone euro à ne pas bénéficier de la baisse des rendements. Mais des sources bancaires ont expliqué que les achats avaient débuté timidement. "Le ticket moyen n'est que d'environ deux millions d'euros, même si certains vont jusqu'à 20 millions, et je suis un peu étonné par ces montants", a dit l'une d'elles. Elle a ajouté que la BCE aurait du mal à atteindre son objectif si elle ne parvenait pas à augmenter le rythme de ses rachats, et qu'à la différence des réactions observées lors du démarrage d'autres programmes non-conventionnels de grandes banques centrales, le marché avait cette fois-ci poursuivi sa hausse. "D'habitude, on achète la rumeur et on vend la nouvelle, mais ça n'est pas le cas : on achète la rumeur et on achète la nouvelle." Certains intervenants sur le marché ont rapporté que les achats de lundi avaient concerné l'ensemble des marchés sur les échéances de cinq ans et plus. Une autre source bancaire a elle aussi jugé que la BCE aurait du mal à atteindre son objectif au rythme d'achats observé lundi, avant d'ajouter: "C'est un peu le jeu du chat et de la souris. La BCE ne sera jamais transparente." La Banque d'Italie a annoncé de son côté que le programme inclurait 150 milliards d'euros d'achats de titres italiens. ID:nL5N0WB33M Voir aussi: * Dépenser 1.000 milliards, pas si facile pour la BCE ID:nL5N0WB2E2 (John O'Donnell, avec Helene Durand et John Geddie à Londres, Luca Trogni et Francesca Landini à Milan, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.0224 -5.08%
1.565 -26.49%
0.8883 +0.07%
1.14064 +0.69%
0.0902 -6.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.