Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE dans des eaux plus calmes, pour l'instant-BNP Paribas
Reuters20/04/2021 à 13:53

PARIS, 20 avril (Reuters) - La Banque centrale européenne, dont les marchés n'attendent aucune annonce fracassante à l'issue de sa réunion monétaire de jeudi, est entrée dans des eaux plus calmes depuis sa réunion du mois de mars, selon les économistes de BNP Paribas.

"Tout d'abord, le resserrement prématuré des conditions financières, qui était au coeur des débats des sessions de janvier et de mars du Conseil des gouverneurs, devrait être, cette fois, un sujet nettement moins préoccupant", écrivent William de Vijlder et Louis Boisset, respectivement chef économiste et économiste spécialiste de la zone euro pour la banque française, dans une note publiée mardi.

En accélérant ses achats dans le cadre de son programme face à l'urgence pandémique (PEPP), la BCE a réussi à protéger les emprunts d'Etat de la zone euro de la hausse des bons du Trésor américain, lit-on dans la note.

Autre élément positif, les données publiées depuis la réunion de mars, notament les indices d'activité des enquêtes PMI et l'indice du sentiment économique de la Commission européenne, sont bonnes, soulignent les auteurs de la note.

"On craint que dans certains pays, les données d'avril ne s'affaiblissent à nouveau à la suite de nouvelles restrictions, mais dans l'ensemble, la balance des risques ne s'est pas détériorée", écrivent-ils.

Christine Lagarde pourrait être interrogée jeudi sur la revue de la stratégie de la Banque centrale européenne et en particulier sur le rôle du changement climatique, ajoutent William de Vijlder et Louis Boisset.

"Ce sera l'occasion pour la présidente de la BCE de souligner l'importance de la lutte menée par les États contre le réchauffement climatique en tant que facteur influençant l'efficacité de la politique monétaire", écrivent-ils.

Voir aussi :

La BCE devrait rester prudente à l'issue de sa réunion-AllianzGI

(Patrick Vignal)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.04%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer