1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE baisse ses taux d'intérêt pour relancer la croissance
Le Parisien11/06/2014 à 15:13

La BCE baisse ses taux d'intérêt pour relancer la croissance

Une bombe vient d'exploser dans le monde de la finance. La Banque centrale européenne (BCE) a pris jeudi une décision inédite, historique, à savoir abaisser drastiquement ses taux. Objectif : relancer l'activité économique dans la zone euro. Comment? En incitant les banques à prêter d'avantage pour relancer l'économie. Explication du mécanisme.  

Vers une baisse du prix des crédits... La BCE a décidé d'abaisser son taux de refinancement à 0,15%. C'est l'outil principal à sa disposition pour influer sur la distribution de crédits par les banques et donc jouer sur le niveau des prix et l'activité économique. Auparavant, il était à 0,25%. 0,15% est un niveau historiquement bas. Concrètement, cela signifie que les banques, comme la BNP ou la Société Générale, vont payer moins cher pour se refinancer auprès de la BCE. La Banque centrale européenne a également abaissé son taux de prêt marginal, celui auquel les banques empruntent pour 24 heures à ses guichets.

... pour relancer l'économie. Si les banques paient moins chers, en théorie, elles vont baisser le coût des crédits qu'elles octroient aux particuliers et aux entreprises. Cela doit permettre de relancer la machine économique et d'éviter la déflation, autrement dit une baisse des prix.  Or aujourd'hui, l'inflation n'est que de 0,5%, trop loin de la barre des 2% que s'oblige à tenir la BCE. 2% est considéré comme le niveau optimal pour maîtriser les prix tout en permettant une progression de l'activité économique.

Mais pourquoi la déflation est-elle mauvaise? Parce qu'une baisse généralisée des prix signifie aussi une baisse des salaires. Or, si les populations gagnent moins, elles consomment moins. Ce qui, par conséquent, affecte l'activité économique, donc les créations d'emploi. 

VIDEO. Draghi : les taux de la BCE, très bas, ont atteint «leurs limites»

Comment la BCE frappe les banques au porte-monnaie... Outre son taux de refinancement et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

19 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • psdi
    12 juin11:38

    @M601364 : "Marine future troisième vague avec une incapacité a gouverner ". Je ne suis pas inquiet avec elle, on ne risque pas le tsunami. Tout simplement parce qu'elle ne sera JAMAIS au pouvoir, JAMAIS. Donc moi les trucs qui ne peuvent pas exister, j'en rigole, pas plus.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer