Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La BCE a accru ses achats de dette française en avril

Reuters02/05/2017 à 19:27
    FRANCFORT, 2 mai (Reuters) - La Banque centrale européenne 
(BCE) a acheté le mois dernier plus d'obligations d'Etat 
françaises et italiennes que ne le prévoient ses propres règles, 
ce qui a sans doute contribué à rassurer les marchés financiers 
avant le premier tour de l'élection présidentielle en France. 
    Ses achats de titres du secteur public français ont atteint 
11,3 milliards d'euros et ceux de titres italiens 9,8 milliards, 
selon les statistiques publiées mardi.  
    Dans les deux cas, le montant mensuel dépasse, selon les 
calculs de Reuters, de plus d'un milliard d'euros celui fixé par 
les règles de répartition de la BCE, fondées sur le poids 
relatif de chaque économie nationale au sein de la zone euro. 
    Les achats d'obligations allemandes ont quant à elles été 
conformes au "quota" théorique prévu en avril après l'avoir 
dépassé nettement en mars, ce qui conduit certains observateurs 
à conclure que la BCE peine désormais à trouver des titres 
allemands correspondant à ses critères. 
    Un porte-parole de la BCE a déclaré que celle-ci 
continuerait de s'écarter ponctuellement de sa "clé de 
répartition" pour assurer "une mise en oeuvre en douceur" du 
programme d'achats de titres du secteur public, ou PSPP. 
    "Les parts relatives des achats mensuels du PSPP 
continueront d'être ajustées à l'avenir mais l'évolution des 
ajustements ne peut pas être anticipée", a-t-il dit. 
    "Ces ajustements traduisent la flexibilité inhérente au 
programme et notre engagement de neutralité vis-à-vis du marché 
avec pour objectif de poursuivre une mise en oeuvre souple du 
PSPP." 
    Ce programme d'un montant global de 2.300 milliards d'euros 
est considéré comme un facteur clé de soutien aux marchés 
financiers en période d'incertitude politique. 
    En France, les résultats du premier tour de l'élection 
présidentielle, et notamment le fait qu'Emmanuel Macron, 
considéré comme un candidat "pro-euro", soit arrivé en tête 
devant l'europhobe Marine Le Pen, ont permis aux rendements des 
obligations d'Etat de revenir à leur plus bas niveau depuis 
plusieurs mois. 
    L'Italie est quant à elle considérée comme le prochain foyer 
de risque politique pour la zone euro puisque des élections 
législatives doivent s'y tenir au plus tard en mai 2018 et que 
les sondages d'opinion donnent le Mouvement 5 Etoiles (M5S), 
eurosceptique, en tête des intentions de vote.  
    La BCE prévoit de poursuivre ses achats d'obligations au 
moins jusqu'à la fin de cette année. Elle pourrait au moins les 
réduire en 2018, tirant ainsi les conséquences de la remontée de 
l'inflation dans la zone euro.  
     
 
 (Francesco Canepa; Marc Angrand pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.