Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Banque nationale suisse surprend, renonce à freiner le franc

Reuters15/01/2015 à 13:14

LES ACTIONS SUISSES CHUTENT APRÈS L'ABANDON DU PLANCHER DU FRANC

ZURICH (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) a surpris les marchés jeudi en annonçant l'abandon du cours plancher du franc suisse en vigueur depuis trois ans, ce qui a fait chuter l'euro et les actions helvétiques.

Le franc suisse a gagné jusqu'à près de 30% face à la monnaie unique européenne dans les minutes qui ont suivi la publication du communiqué de la BNS. Vers midi, l'euro se traitait autour de 1,0450 franc.

La décision des autorités monétaires suisses a d'autant plus surpris que lundi encore, le vice-président de la BNS, Jean-Pierre Danthine, assurait que le plancher du franc restait la pierre angulaire de leur stratégie.

"C'est une décision très risquée. La réaction des marchés montre qu'elle est extrême", a commenté Alessandro Bee, économiste de la banque Sarasin.

C'est pour combattre la récession et les menaces déflationnistes que la BNS avait instauré le plancher du franc le 6 septembre 2011, le désengagement massif des investisseurs de la zone euro se traduisant à l'époque par une forte appréciation du franc.

"Cette mesure exceptionnelle et temporaire a préservé l'économie suisse de graves dommages. Le franc demeure certes à un niveau élevé, mais depuis l'introduction du cours plancher, sa surévaluation s'est dans l'ensemble atténuée", a expliqué jeudi la banque centrale dans un communiqué.

Le mois dernier, la BNS avait pris de nouvelles mesures pour défendre le plancher du franc, celui-ci bénéficiant alors d'achats liés aux interrogations sur la santé économique de la zone euro et à la dégradation de la situation en Russie.

LES ACTIONS SUISSES EN FORTE BAISSE

Elle a entre autres instauré un taux négatif sur les dépôts bancaires au-delà d'un certain seuil, une première depuis les années 1970.

Jeudi, elle a encore abaissé ce taux négatif, à -0,75% contre -0,25%, et réduit également d'un demi-point sa fourchette cible pour le taux libor à trois mois, ramenée entre -1,25% et -0,25%.

Sur le marché actions helvétique, les principales valeurs tournées vers l'export étaient en forte baisse après l'annonce de la banque centrale : la banque UBS cédait 9,65%, le géant de la pharmacie Roche 8,7%, le cimentier Holcim 11,8%, le fabricant de montres Swatch 14,7%.

L'indice SMI cédait 8,75% à 11h53.

"L'explication selon laquelle la surévaluation (du franc-NDLR) a diminué a été totalement balayée en quelques secondes", a dit Alessandro Bee. "Espérons qu'il s'agit d'un mouvement extrême et que la situation va vite revenir à la normale. C'est sans aucun doute dangereux pour l'économie suisse."

Les marchés actions de la zone euro, eux, ont dans un permier temps fortement reculé, avant de regagner du terrain.

"Le marché a été totalement pris par surprise. La BNS s'attend probablement à ce que la BCE lance un QE la semaine prochaine et avec les élections grecques qui approchent, la BNS aurait beaucoup de mal à continuer de soutenir l'euro", explique Jonathan Webb, responsable de la stratégie devises de Jefferies à Londres.

(Caroline Copley et Silke Koltrowithz, Marc Joanny et Marc Angrand pour le service français)


Mes listes

valeur

dernier

var.

8.448 0.00%
5391.64 0.00%
1.234 -0.03%
118.3 0.00%
14.51 0.00%
40.72 0.00%
17.83 0.00%
103 0.00%
62.3 +0.89%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.