1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Banque mondiale réduit sa prévision de croissance 2016 à 2,9%
Reuters06/01/2016 à 23:30

LA BANQUE MONDIALE ABAISSE SA PRÉVISION DE CROISSANCE MONDIALE POUR 2016

(Reuters) - La Banque mondiale a annoncé mercredi avoir abaissé sa prévision de croissance mondiale 2016 en expliquant que la dégradation des performances de plusieurs grands pays émergents allaient peser sur l'activité globale.

La croissance mondiale devrait atteindre 2,9% cette année après 2,4% en 2015, a dit l'institution, qui prévoyait cependant en juin dernier une hausse de 3,3% de l'activité en 2016.

Les commentaires qui accompagnent ce nouveau chiffre mettent l'accent sur la dégradation des résultats des principales économies émergentes.

"En 2016, la croissance devrait ralentir davantage en Chine et la récession persister en Russie et au Brésil", précise ainsi l'institution, qui tablait en juin sur un retour à la croissance des économies russe et brésilienne.

Le produit intérieur brut (PIB) réel de la Russie devrait diminuer de 0,7% cette année, et non augmenter d'autant comme prévu auparavant. La Banque mondiale estime qu'il a chuté de 3,8% en 2015.

Au Brésil, le PIB devrait baisser de 2,5% en 2016 alors que les prévisions de juin donnaient une croissance de 1,1%. La Banque mondiale estime qu'il a déjà reculé de 3,7% en 2015.

La croissance de la Chine, elle, devrait encore ralentir à 6,7% cette année contre 6,9% estimé pour 2015. En juin, la Banque mondiale tablait sur une hausse de 7,0% du PIB chinois en 2016.

L'institution a également réduit ses prévisions pour les Etats-Unis et plusieurs autres économies avancées.

Le PIB américain devrait croître de 2,7% cette année, contre 2,8% prévu auparavant, après une hausse de 2,5% estimée pour 2015.

La prévision de croissance 2016 pour la zone euro a été ramenée de 1,8% à 1,7% après 1,5% attendu pour 2015.

(Dan Burns; Marc Angrand pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer