Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Banque d'Angleterre encadre les prêts immobiliers

Reuters26/06/2014 à 19:47

LA BANQUE D'ANGLETERRE LANCE DES MESURES POUR ENCADRER LES PRÊTS IMMOBILIERS

par Ana Nicolaci da Costa et Huw Jones

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé jeudi une série de mesures pour encadrer les prêts immobiliers et ramener un peu d'ordre dans un marché dont la hausse soutenue préoccupe nombre d'observateurs.

A partir d'octobre, 85% des prêts immobiliers accordés au Royaume-Uni ne pourront pas dépasser en montant 4,5 fois le revenu annuel de l'emprunteur, a annoncé le Comité de politique financière (FPC) de la BoE.

Le plafonnement concernera les banques qui prêtent plus de 100 millions de livres par an (124 millions d'euros), a précisé la banque centrale.

Le marché immobilier britannique s'envole en raison de taux d'intérêt très bas, de la baisse du chômage et d'un système d'aides gouvernementales favorable aux acquéreurs.

L'embellie du marché immobilier se traduit par une hausse des prix de 10% par an sur l'ensemble du pays et de plus du double de ce pourcentage à Londres, où la demande étrangère accentue la tendance, un phénomène qui inquiète la banque centrale.

L'évolution actuelle, observée dans de nombreux pays, fait craindre une nouvelle "bulle" du marché immobilier comparable à celle qui avait éclaté en 2007 aux Etats-Unis en prélude à la crise financière mondiale.

Les marchés britanniques s'attendaient donc à des mesures plus radicales que celles dévoilées jeudi et les actions des entreprises impliquées dans la construction immobilière ont bondi de plus de 5% après les annonces de la BoE.

"Le FPC ne pense pas que l'endettement des ménages représente une menace immédiate pour la stabilité", écrit le comité dans son rapport semestriel sur la stabilité financière.

"Mais il considère qu'il est prudent de prendre des mesures contre le risque d'un relâchement du marché quant aux critères d'attribution et d'une augmentation significative du nombre de ménages fortement endettés."

DE NOUVELLES MESURES POSSIBLES

La BoE a dit qu'elle ne voulait pas agir directement sur les prix de l'immobilier mais seulement s'assurer que le crédit immobilier ne s'emballe pas, estimant que les conditions d'octroi des prêts avaient tendance à se relâcher.

La banque centrale a d'ailleurs prévenu qu'elle pourrait prendre d'autre mesures si celles annoncées jeudi se révélaient insuffisantes.

"C'est à la limite de ce que nous pouvons tolérer et c'est pourquoi il y a un tel plafonnement", a dit le gouverneur de la BoE Mark Carney. "Nous verrons ce que cela donne et ajusterons si nécessaire".

La BoE recommande en outre que des mesures introduites en avril dernier pour vérifier la solvabilité des emprunteurs soient renforcées.

A partir de jeudi, les emprunteurs devront démontrer qu'ils pourraient rembourser leur prêt si les taux d'intérêt augmentaient de 3%, contre 1% précédemment.

Le taux directeur de la BoE est actuellement de 0,5%, un niveau historiquement bas. Les marchés s'attendent à un relèvement des taux vers la fin de cette année ou début 2015.

Les mesures annoncées jeudi pour encadrer les prêts n'affecteront pas la politique de la BoE en matière de taux, a déclaré Mark Carney, qui a évoqué "une hausse limitée et graduelle" des taux d'intérêt sans en préciser le calendrier.

Ces déclarations ont fait baisser les obligations d'Etat britanniques et fait grimper la livre sterling, qui s'est approchée jeudi de son plus haut niveau depuis six ans.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.164 -0.25%
15.08 +50.05%
331.97 +0.89%
867.15 +0.73%
0.12 +37.93%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.