1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La banque centrale saoudienne intervient en soutien aux banques

Reuters25/09/2016 à 19:06
    RYAD, 25 septembre (Reuters) - La banque centrale saoudienne 
a annoncé dimanche qu'elle allait déposer environ 20 milliards 
de riyals (4,75 milliards d'euros) dans les banques commerciales 
et lancer deux nouveaux instruments sur le marché monétaire, 
afin d'endiguer la montée des taux d'intérêt provoquée par la 
chute des cours du pétrole. 
    Ces mesures visent à "soutenir la stabilité financière", 
a-t-elle expliqué dans un communiqué.  
    La baisse des prix des hydrocarbures a fait fondre les 
recettes de l'Etat saoudien et les volumes de pétrodollars 
injectés dans le système bancaire du royaume. Les dépôts des 
banques commerciales, qui augmentaient sans interruption depuis 
des années, ont reculé de 3,3% en juin par rapport au même mois 
de 2015. 
    Cette évolution nuit à la liquidité du système bancaire et 
fait monter les taux interbancaires: le taux à un an saoudien a 
augmenté de plus de 1,5 point de pourcentage sur les 15 derniers 
mois.  
    Les autorités craignent une hausse des taux du crédit 
bancaire au secteur privé, qui amplifierait l'impact de la chute 
du baril sur l'économie, et une hausse des coûts de financement 
de l'Etat, qui procède chaque mois à des émissions obligataires 
souscrites par les banques pour financer un déficit budgétaire 
croissant. 
    Dans son communiqué de dimanche, la banque centrale assure 
que le système bancaire saoudien reste sain, précisant que les 
créances douteuses ne représentent pas plus de 1,3% de l'encours 
total et que les provisions déjà passées sont importantes. 
  
     
 
 (Reem Shamseddine, Marwa Rashad et Andrew Torchia; Marc Angrand 
pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

93.17 +2.31%
38.66 +1.82%
1.13915 +0.21%
63.91 +2.35%
103.68 -0.02%

Les Risques en Bourse

Fermer