Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La baisse du dollar continue

Le Figaro30/09/2010 à 00:45
DEVISES HEBDO - Le dollar est malmené, ce qui entraîne les autres devises à la hausse : euro, franc suisse, dollar austrialien... La monnaie européenne vaut plus de 1,36 dollar ce mercredi.

Le dollar n'en fini pa d'être vendu. Le billet vert ne résiste pas aux dernières données décevantes et les rumeurs selon lesquelles la Fed pourrait assouplir sa politique monétaire prochainement pèsent sur la devise.

Mécaniquement, toutes les autres devises monte. c'est le cas de l'euro, qui se traite ce mercredi à plus de 1,36 dollar. Mais aussi du franc suisse : il ne faut plus que 0,97 franc suisse pour avoir un dollar américain. Et du dollar australien : le taux est à 1,03 dollar.

Quant à la livre sterling, elle a rattrapé son retard face au billet vert après qu'un fonctionnaire de la Banque d'Angleterre ait fait valoir la volonté de la Grande Bretagne à éviter le même genre de crise qu'au Japon, en mettant en place par exemple des mesures d'assouplissement.

L'euro ne souffre pas longtemps des craintes européennes

Mardi, l'euro a été sous pression pendant la séance boursière de New York, en raison de discussions sur une potentielle dégradation de la note souveraine de la zone euro, mais la BCE a rassuré les marchés en disant qu'elle réfléchissait à supprimer certaines mesures non standard.

Moody's est en train de réévaluer celle de l'Espagne qui pourrait être abaissée, la note est à AAA depuis juin avec un nouvel examen après 3 mois qui arrive à échéance à la fin de la semaine. Avec d'autres institutions qui ont déjà abaissé la notation de l'Espagne à un cran plus bas, il est probable que le déclassement soit validé.

Pour l'Irlande mêmes préoccupations avec une autre agence de notation qui suggère la possibilité d'une nouvelle intervention à la baisse suites aux préoccupations sur une grande banque irlandaise, Anglo Irish Bank, mais aussi sur les préoccupations politiques.

Autre motif de la baisse de l'euro mardi : la Banque du Japon qui envisage un nouvel assouplissement de sa politique aidant le dollar face au yen. Le journal nippon Nikkei souligne qu'elle pourrait assouplir sa politique lors de sa prochaine réunion du 4 et 5 octobre.

Mais, au final, l'effet baissier n'a pas duré: l'euro/dollar est vite reparti à la hausse suite aux commentaires de la Banque d'Angleterre et aux données américaines. La confiance des consommateurs américains a baissé, ainsi que celle des investisseurs. Par ailleurs, les prix des logements qui sont repartis en baisse aux Etats-Unis en juillet, après trois mois de hausse, selon l'enquête mensuelle S&P/Case-Shiller.

Mes listes

valeur

dernier

var.

69.535 +1.63%
16.63 -1.54%
1.172 -0.01%
18.25 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.