Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'usine d'Airbus aux Etats-Unis se consacrera surtout à l'A321

Reuters14/09/2015 à 09:33

AIRBUS INAUGURE SON PREMIER SITE D'ASSEMBLAGE AUX ÉTATS-UNIS

par Alwyn Scott

MOBILE, Alabama (Reuters) - Le nouveau site d'Airbus de Mobile, en Alabama, se consacrera surtout à la construction de l'A321, le plus gros monocouloir du groupe aéronautique européen, a déclaré dimanche le PDG Fabrice Brégier.

Plus de la moitié de la production de l'usine, inaugurée ce lundi et qui doit être la plus performante au monde, sera consacrée à l'A321, qui peut emporter 240 passagers, a précisé Fabrice Brégier en conférence de presse, ajoutant que la proportion serait sans doute ultérieurement de trois quarts.

L'A321, un appareil de la famille A320, est le principal concurrent du 737 de Boeing, avec une plus grande capacité de transport et un rayon d'action plus large, autant d'éléments qui lui permettent de supplanter de ce dernier et qui expliquent que l'usine de Mobile, qui devait à l'origine produire surtout des A320, plus petits, se tournera en définitive surtout vers l'A321.

"C'est l'orientation du marché américain", a dit Barry Eccleston, président d'Airbus Americas.

Le site de Mobile pourra produire jusqu'à huit appareils de la famille A320 par mois mais Airbus a dit qu'il n'avait établi aucune planification pour un tel niveau de production.

Boeing et Airbus produisent actuellement 42 monocouloirs par mois et les deux avionneurs comptent accélérer les cadences pour faire face à la demande.

Boeing construit le 737 à l'usine de Renton (Washington) et compte porter la production à 52 exemplaires par mois en 2018. Airbus, qui a des sites pour l'A320 en France, en Allemagne et en Chine, vise 50 appareils par mois en 2017.

Fabrice Brégier a dit que la demande permettrait d'absorber aisément 60 appareils mensuellement et il a ajouté qu'Airbus déciderait sans doute cette année s'il y avait lieu de viser ce volume. Si tel était le cas, une quatrième ligne d'assemblage serait ajoutée en Allemagne avant d'augmenter encore la production en Alabama, a-t-il ajouté.

Le site de Mobile doit produite quatre avions par mois d'ici la fin 2017 et doit permettre à Airbus de faire encore plus en se contentant d'ajouter des équipes et de procéder à de petits investissements productifs.

"Nous pouvons aller jusqu'à huit (par mois) avec de très petits ajustements", a expliqué Timo Zaremba, responsable qualité produits de Mobile, usine qui représente un investissement de 600 millions de dollars (530 millions d'euros) et prévue pour employer, à pleine capacité, un millier d'ouvriers d'ici 2018.

Airbus a, avec le site de Mobile, une bonne carte à jouer sur le marché américain. Son carnet de commandes actuel lui permettra de doubler sa part de marché aux Etats-Unis pour la porter à 40%. Les deux premiers appareils de Mobile sont destinés à JetBlue Airways et à American Airlines Group, à partir du deuxième trimestre 2016.

Airbus a dit enfin qu'il avait introduit à Mobile plusieurs techniques d'optimisation de la production dont s'inspireront ses autres sites.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.