Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Ukraine espère une aide financière internationale rapide

Reuters28/02/2014 à 18:43

LE PREMIER MINISTRE UKRAINIEN ESPÈRE UNE AIDE RAPIDE DU FMI

KIEV (Rentiers) - La Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI) ont prévenu vendredi l'Ukraine, qui espère recevoir sous peu une aide financière internationale, que l'urgence était pour l'heure à l'évaluation des besoins précis du pays.

Une délégation du FMI est attendue la semaine prochaine à Kiev où elle rencontrera les représentants du nouveau pouvoir ukrainien qui ont évalué à 35 milliards de dollars les besoins du pays en 2014 et 2015.

Le Premier ministre, Arseni Iatseniouk, a déclaré que des "mesures concrètes" étaient en cours de préparation pour obtenir l'aide financière de la communauté internationale, une aide qu'il aimerait percevoir dans "un avenir proche".

Le gouvernement, a-t-il dit, va demander à la banque centrale de travailler à un vaste programme de prêt à mettre en oeuvre une fois que la situation sera stabilisée.

"J'espère qu'à court terme nous allons recevoir des devises étrangères qui nous aideront à relever nos réserves et à stabiliser la situation", a-t-il expliqué.

Les réserves de devises étrangères sont passées de 17,8 milliards de dollars à 15 milliards de dollars au 1er février en raison des interventions de la banque centrale pour soutenir la monnaie nationale, le hryvnia.

La banque centrale a ensuite cessé de soutenir sa devise. Le taux de change s'établissait à 10,50 BAH= pour un dollar vendredi contre 8,2 en début d'année.

Le gouverneur de la banque centrale, Stephan Koubiv, a annoncé un contrôle des capitaux, limitant à 15.000 hryvnia (1.100 suros) par jour les retraits autorisés par personne en devises étrangères. Il a précisé que l'Ukraine disposait de réserves suffisantes pour payer ses créanciers mais n'a pas précisé sous quels délais.

PAS DE RAISON DE PANIQUER, DIT LAGARDE

Un diplomate européen a indiqué jeudi que les nouveaux dirigeants ukrainiens avaient informé l'Union européenne que leur économie avait besoin d'une injection immédiate de quatre milliards de dollars.

Kiev doit un milliard de dollars à Gazprom, le géant russe des hydrocarbures, en paiement de ses livraisons de gaz pour 2013 et 2014.

Dès lundi, la Commission européenne enverra sur place une équipe d'experts chargés de rencontrer des responsables du ministère des Finances et de la Banque centrale et de chiffrer précisément les besoins du pays.

"La première chose à faire, c'est de comprendre avec précision de combien ils ont besoin", a-t-on dit vendredi au sein de la Commission européenne. "Beaucoup de chiffres sont évoqués et tout cela n'aide pas à clarifier la situation."

A Washington, la directrice générale du FMI Christine Lagarde a estimé qu'il n'y avait aucune raison de paniquer au sujet de la demande d'aide de l'Ukraine.

"Nous ne constatons rien qui soit critique, rien qui mérite de paniquer pour le moment", a-t-elle dit à la presse. "Nous espérons que les autorités (ukrainiennes) vont s'abstenir de lancer des tas de chiffres qui sont vraiment dénués de sens avant qu'il n'y ait eu une véritable estimation".

"Je crois qu'il est très prématuré d'évaluer les besoins financiers du pays", a-t-elle ajouté. "Il faut se fier aux faits, à la situation telle qu'elle est."

(Natalia Zinets, Marine Pennetier et Simon Carraud pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.919 +0.16%
0.34 -0.29%
7.22 -0.14%
76.42 -3.04%
550 +2.23%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.