Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE va augmenter l'aide à la Turquie, durcir sa politique migratoire

Reuters14/03/2018 à 13:13
    BRUXELLES, 14 mars (Reuters) - L'Union européenne entend
débloquer trois milliards d'euros supplémentaires pour aider la
Turquie à prendre en charge les réfugiés syriens, tout en
durcissant sa politique de visas à l'égard des pays qui
rechignent à rapatrier leurs ressortissants déboutés du droit
d'asile.
    Ces nouvelles mesures destinées à réduire l'immigration en
provenance du Proche-Orient et d'Afrique ont été présentées
mercredi par Dimitris Avramopoulos, le Commissaire européen
chargé de la migration, des affaires intérieures et de la
citoyenneté.
    Quelque 1,8 million de réfugiés et migrants sont arrivés
depuis 2014 en Europe en traversant la Méditerranée, selon les
chiffres de l'Onu, ce qui a provoqué de vives tensions au sein
et entre pays européens.
    L'UE s'est depuis efforcée de renforcer les contrôles à ses
frontières extérieures et de durcir sa politique d'asile, tout
en finançant des pays tiers pour les inciter à bloquer les flux
de migrants vers l'Europe.
    L'accord conclu en 2016 avec la Turquie, bien que critiqué
par les organisations des droits de l'homme, a ainsi permis de
refermer presque totalement la "route des Balkans" empruntée
pendant l'été 2015 par environ un million de personnes.
    Dimitris Avramopoulos a indiqué mercredi que l'UE devrait
verser à la Turquie trois milliards d'euros supplémentaires, un
montant qui doit encore faire l'objet d'un accord entre Etats
membres et Commission européenne.
    "Notre coopération avec la Turquie est essentielle pour
répondre aux défis communs", a expliqué pendant une conférence
de presse le Commissaire européen, en référence aux tensions
récurrentes entre l'UE et Ankara sur fond de dérive autoritaire
du président turc Recep Tayyip Erdogan.
    "Le rapprochement entre l'UE et la Turquie est un engagement
à long terme (...) C'est une question de volonté politique
commune et évidente. Il faut éviter les escalades inutiles",
a-t-il ajouté.
    L'UE, qui peine à renvoyer chez eux les migrants déboutés du
droit d'asile ou qui restent sur le sol européen à l'expiration
de leur visa, s'est par ailleurs entendue en juin dernier sur
une restriction de la délivrance des visas aux pays qui se
montrent réticents à réadmettre leurs ressortissants.
    Mercredi, Dimitris Avramopoulos a proposé la mise en place
d'un mécanisme d'évaluation du degré de coopération des pays
concernés qui pourrait déboucher, si celle-ci n'est pas jugée
satisfaisante, sur des restrictions supplémentaires en matière
de visa.
    

 (Gabriela Baczynska; Tangi Salaün pour le service français)
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.