1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'UE salue la contribution utile de la France sur les budgets

Reuters28/10/2014 à 13:53

BRUXELLES, 28 octobre (Reuters) - La Commission européenne a qualifié mardi les modification apportées par la France et l'Italie à leurs projets de budgets respectifs de contributions "utiles et constructives" au processus de mise en conformité des budgets nationaux aux règles européennes. Rappelant que l'exécutif européen avait jusqu'à mercredi pour évaluer les projets de budgets nationaux, un porte-parole de la Commission a déclaré au cours d'une conférence de presse: "Nous sommes encore en train d'analyser les informations qui nous ont été transmises par l'Italie et la France en particulier (...) Nous saluons le fait que ces Etats membres se soient eux-mêmes engagés dans un processus de dialogue constructif avec la Commission." Paris a présenté lundi à la CE une modification de ses projets budgétaires censée permettre 3,6 à 3,7 milliards d'euros d'économies supplémentaires. ID:nL5N0SM4DJ L'Italie, pour sa part, a proposé 4,5 milliards d'euros d'économies supplémentaires à Bruxelles. ID:nL5N0SM24P (Barbara Lewis; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    28 octobre14:04

    Faire des économies, c'est taxer les gens! Ils organisent la décroissance : plus le pouvoir d'achat baisse, plus le PIB baisse, plus le déficit augmente, en pourcentage plus il faut recommencer à taxer. Quand on pense qu'il y a près de 600 députés pour moins de 100 départements! Ce n'est pas les départements qu'il faut supprimer, mais les 2/3 des députés. Pareil pour les sénateurs. Pareil pour les agglomérations.

    Signaler un abus

  • M2889755
    28 octobre12:54

    QUELLE HONTE ! Ils se couchent devant ces gens qui se moquent du monde

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer