Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE s'accorde sur la supervision bancaire par la BCE

Reuters19/03/2013 à 18:12

LA BCE VA POUVOIR SUPERVISER L'ENSEMBLE DES BANQUES DE LA ZONE EURO

par John O'Donnell et Claire Davenport

BRUXELLES (Reuters) - Le Parlement européen et les Etats de l'Union ont abouti mardi à un accord pour confier à la Banque centrale européenne (BCE) la supervision de l'ensemble des banques de la zone euro, une évolution censée prévenir de nouvelles crises dans la région.

Cet accord marque l'aboutissement du projet lancé l'an dernier pour confier à la BCE les pouvoirs lui permettant d'encadrer dès la mi-2014 toutes les banques de la région, un premier pas vers la création d'une véritable union bancaire au sein de l'UE.

"Il s'agit d'une étape fondamentale vers une véritable union bancaire qui doit restaurer la confiance dans les banques de la zone euro et assurer la solidité du secteur bancaire", a déclaré Michel Barnier, le commissaire européen au Marché intérieur et aux Services.

L'accord intervient toutefois alors même que le projet de taxation des dépôts bancaires à Chypre pour renflouer le système financier du pays vient souligner les difficultés persistantes du secteur.

Pour le ministre irlandais des Finances Michael Noonan, dont le pays assure jusqu'en juin la présidence tournante de l'Union, "le superviseur unique est l'élément clé de l'union bancaire et une étape vitale pour briser le cercle vicieux entre les banques et les souverains".

L'accord prévoit que la BCE supervisera toutes les banques dont les actifs dépassent 30 milliards d'euros ou 20% du produit intérieur brut (PIB) de leur pays d'origine.

La prochaine étape de la construction de l'Union bancaire devrait être la création d'un mécanisme et d'un fonds uniques de "résolution" destiné à gérer le démantèlement éventuel d'établissements en grande difficulté en lieu et place des Etats. Mais la réticence de plusieurs pays, Allemagne en tête, à alimenter un tel fonds pourrait poser problème.

Pour Paul De Grauwe, économiste à la London School of Economics, le projet de taxation des dépôts à Chypre illustre d'ailleurs le manque de soutien de certains Etats à la mutualisation des ressources nationales.

"C'est un coup presque fatal porté à l'union bancaire", a-t-il dit. "L'élément clé de l'union bancaire, c'est un système qui permet de s'aider mutuellement et de partager les coûts quand une crise bancaire se produit dans un pays donné. Mais la volonté d'y parvenir est absente."

Avec Robin Emmott, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.