Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'UE rejette les arguments de Varsovie sur sa réforme de la justice

Reuters20/03/2018 à 15:21
    BRUXELLES, 20 mars (Reuters) - La Commission européenne a
rejeté mardi les arguments avancés par la Pologne pour défendre
sa réforme controversée de la justice, ouvrant la voie à une
nouvelle période de tensions avec Varsovie après quelques
semaines marquées par une tentative de rapprochement.
    L'exécutif bruxellois a ouvert en juillet 2017 une procédure
d'infraction pour violation des principes communautaires à
l'encontre de la Pologne, qu'il menace de priver de ses droits
de vote au sein de l'UE, ce qui serait sans précédent. 
    Cette option "nucléaire" est toutefois peu susceptible
d'aboutir car la Hongrie, alliée de Varsovie, a promis de
bloquer son adoption, qui nécessite l'unanimité des Etat
smembres. 
    Mais la simple ouverture de la procédure d'infraction a
terni la réputation de la Pologne et des voix s'élèvent au sein
du bloc communautaire pour réclamer que Varsovie soit privée de
certaines aides dans le prochain budget pluriannuel, à partir de
2021.  
    L'ancien Etat communiste, dirigé depuis 2015 par le PiS
(Droit et justice) un parti nationaliste et conservateur, est
accusé de soumettre l'appareil judiciaire au contrôle du
gouvernement.
    L'UE a invoqué en décembre l'article 7 du Traité de
Lisbonne, ce pour la toute première fois, en donnant trois mois
à Varsovie, jusqu'à ce mardi, pour revenir sur sa réforme de la
justice.  
    Dans un "livre blanc" publié la semaine dernière, Varsovie a
expliqué que sa réforme était nécessaire pour améliorer
l'efficacité de la justice et la responsabilité des juges.
    Mais le premier vice-président de la Commission Frans
Timmermans, qui supervise le dossier, a dit au terme d'une
réunion ministérielle à Bruxelles que le document fourni par
Varsovie était insuffisant, se bornant à reprendre des arguments
déjà invoqués par la Pologne et ne fournissant aucune piste pour
sortir de l'impasse.
    "Tout le monde était d'accord autour de la table pour dire
que ce livre blanc n'est pas la réponse aux recommandations de
la Commission", a déclaré Frans Timmermans lors d'une conférence
de presse. 
    "Si le droit à réformer la justice (...) est interprété
comme un droit à la placer sous le contrôle politique, alors
nous avons un problème", a-t-il dit.
    Après deux ans de bras de fer, le nouveau Premier ministre
polonais Mateusz Morawiecki, nommé en décembre dernier, a
rouvert le dialogue avec la Commission. 
    Mais le ministre allemand des Affaires européennes, Michael
Roth, a averti mardi que Varsovie, qui risque de perdre des
milliards d'euros d'aides européennes dans cette querelle,
devait cesser de jouer la montre.
    Frans Timmermans a déclaré que le dossier serait à nouveau
examiné par les ministres de l'UE le mois prochain. 

 (Gabriela Baczynska
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • BobMax7
    20 mars15:37

    Coupons les financements européens à la Pologne et mettons une réelle pression sur le PIS. C'est intolérable d'avoir des nationalistes extrémistes qui gouvernent un état européen.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.