Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE durcit encore le ton contre la Pologne

Reuters26/07/2017 à 18:43
 (Actualisé avec réaction polonaise aux derniers paragraphes) 
    BRUXELLES, 26 juillet (Reuters) - La Commission européenne a 
engagé mercredi une procédure d'infraction contre la Pologne 
pour non-respect du droit de l'Union, en réaction à une loi sur 
les tribunaux de droit commun promulguée la veille par le 
président Andrzej Duda.  
    Bruxelles a indiqué qu'une lettre de mise en demeure serait 
envoyée à Varsovie dès que cette loi, qui permet au ministre de 
la Justice de nommer et révoquer les magistrats présidant les 
tribunaux ordinaires, aura été publiée au Journal officiel. 
    L'exécutif européen a également donné un mois à Varsovie 
pour répondre à ses inquiétudes concernant l'état de droit en 
Pologne.  
    Ces inquiétudes, déjà formulées dans le cadre d'une 
procédure de sauvegarde de l'état de droit engagée en janvier 
2016, sont aggravées par les projets de réforme de la justice, 
souligne-t-il.  
    "L'indépendance de la justice est une condition préalable 
essentielle pour adhérer à notre Union", a déclaré le président 
de la Commission Jean-Claude Juncker dans un communiqué.  
    "L'UE ne peut donc accepter un système qui permet de 
révoquer des juges à discrétion." 
    "Si le gouvernement polonais persévère à compromettre 
l'indépendance de la justice et l'état de droit en Pologne, nous 
n'aurons pas d'autre choix que de déclencher la procédure de 
l'article 7", poursuit-il. 
    L'article 7 du traité de l'UE peut aboutir à une suspension 
du droit de vote au Conseil européen d'un Etat membre en cas de 
non-respect des valeurs communes de l'Union. 
    Il permet dans un premier temps d'émettre un avertissement 
formel à la majorité des quatre cinquièmes du Conseil européen. 
     
    MANIFESTATIONS 
    Après une semaine de manifestations massives contre les 
projets de réforme de la justice du parti ultraconservateur PiS 
(Droit et Justice) au pouvoir, le président Duda a opposé lundi 
son veto à deux lois, dont l'une aurait permis de révoquer les 
juges de la Cour suprême, avant d'approuver le lendemain la loi 
sur les tribunaux de droit commun.  
    La Première ministre Beata Szydlo a toutefois assuré ensuite 
que son gouvernement ne renoncerait pas à ses projets, qui 
visent selon elle à réformer un système grippé et à obliger 
davantage les juges à rendre des comptes aux justiciables.     
    Du côté de l'opposition, on dénonce des lois liberticides, 
qui s'ajoutent à la mise au pas par le PiS, au pouvoir depuis 
2015, du Tribunal constitutionnel et des médias publics.  
    "Il est temps de rétablir l'indépendance du Tribunal 
constitutionnel, et soit d'abroger les lois réformant le pouvoir 
judiciaire, soit de les rendre conformes à la Constitution 
polonaise et aux normes européennes en matière d'indépendance de 
la justice", a souligné le premier vice-président de la 
Commission européenne, Frans Timmermans.  
    Réagissant à ces propos, le porte-parole du gouvernement 
Rafal Bochenek a déclaré qu'il ne "tolérerait aucun chantage de 
la part de responsables européens, en particulier de chantage 
qui ne s'appuie pas sur des faits".  
    "Nous regrettons que M. Timmermans exprime des critiques 
blessantes contre la Pologne sans connaître les projets de loi 
ni la législation polonaise", a-t-il ajouté.  
    Le porte-parole du gouvernement de Varsovie a toutefois 
souligné qu'il restait ouvert au dialogue avec Bruxelles. 
 
 (Jan Strupczewski; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.