Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE dénonce les insinuations "de mauvais goût" sur Juncker au sommet de l'Otan
Reuters13/07/2018 à 16:56

    BRUXELLES, 13 juillet (Reuters) - Jean-Claude Juncker
souffrait d'une douloureuse crise de sciatique mercredi au
sommet de l'Otan à Bruxelles, a déclaré vendredi un porte-parole
de la Commission européenne, en dénonçant les insinuations "de
très mauvais goût" selon lesquelles le président de la
Commission était ivre.
    Une vidéo montre Juncker mercredi soir, chancelant et 
soutenu par les Premiers ministres néerlandais et portugais qui
l'aident à descendre d'une tribune.
    "Mercredi soir, il souffrait d'une crise de sciatique
particulièrement douloureuse, accompagnée de crampes", a déclaré
le porte-parole en chef de la Commission, Margaritis Schinas.
    Le chef du gouvernement néerlandais, Mark Rutte, a précisé
vendredi que Juncker souffrait du dos lors du sommet et ne
semblait nullement avoir trop bu.
    Jean-Claude Juncker, 63 ans, a évoqué à plusieurs reprises
par le passé ses douleurs dans le dos et à la jambe. Il a été
victime en 1989 d'un grave accident de la route.
    Il ne cache pas apprécier un bon verre de temps en temps
mais dément tout problème avec l'alcool, une rumeur largement
diffusée dans la presse britannique il y a quatre ans, alors que
Londres voulait empêcher son élection à la tête de la Commission
européenne.
    Des participants au sommet de l'Otan, mercredi et jeudi, ont
souligné que Juncker avait largement participé aux discussions.
    Pourtant, un membre de la délégation britannique a trouvé
qu'après le dîner mercredi "il avait l'air soit complètement
ivre, soit malade".
    Des organes de presse en Allemagne ont publié des photos peu
flatteuses pour le président de la Commission, une notamment qui
le montre dans une chaise roulante avant le dîner officiel.
    "Je pense que c'est vraiment de très mauvais goût et
insultant de vouloir faire les grands titres en exploitant ainsi
la douleur du président Juncker", a lancé Margaritis Schinas.
"Ce n'est ni élégant, ni juste."
    Jean-Claude Juncker représentera l'Union européenne lors de
négociations commerciales ce mois-ci en Chine, au Japon et aux
Etats-Unis.

 (Julia Echikson et Alastair Macdonald à Bruxelles, Thomas
Escritt à Berlin et Stephanie van den Berg à La Haye; Guy
Kerivel pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer