1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE a perdu 5,4 mds en revenus fiscaux de Google et Facebook -rapport
Reuters13/09/2017 à 18:44

    BRUXELLES, 13 septembre (Reuters) - L'Union européenne a 
perdu 5,4 milliards d'euros en impôts de Google  GOOGL.O  et 
Facebook  FB.O  entre 2013 et 2015 à cause de leurs mesures 
d'optimisation fiscale, selon le rapport d'un député européen 
favorable à une réforme qui contraindrait les grands groupes 
internet à payer davantage d'impôts. 
    Le document, auquel Reuters a eu accès, sera publié jeudi, à 
la veille d'une réunion de deux jours des ministres des Finances 
de l'UE à Tallinn où le sujet sera évoqué. 
    Google et Facebook ont en commun de transférer l'essentiel 
de leurs profits européens en Irlande, où le taux d'imposition 
sur les sociétés est le plus faible de l'UE. 
    Le rapport de l'eurodéputé socialiste Paul Tang souligne que 
Google paie hors de l'UE des impôts représentant 9% de son 
chiffre d'affaires et que cette proportion tombe à 0,82% dans 
l'UE. 
    Pour Facebook, le ratio est de moins de 0,10% alors 
qu'ailleurs le réseau social paie des impôts représentant entre 
28 et 34% de son chiffre d'affaires, ajoute-t-il. 
    La France, avec le soutien de l'Allemagne, de l'Italie et de 
l'Espagne, propose d'asseoir la taxation des "Gafa" (Google, 
Apple  AAPL.O , Facebook et Amazon  AMZN.O ) non plus sur les 
profits mais sur leur chiffre d'affaires généré en Europe. 
  
    Dans ce cas, l'application d'un taux de 5% aurait contraint 
Google et Facebook à payer 4 milliards d'euros d'impôts entre 
2013 et 2015, estime le rapport. 
    La mesure forcerait également Amazon à payer des impôts 
alors que le géant du commerce en ligne en a été exempté entre 
2013 et 2015 faute d'avoir réalisé des bénéfices. 
 
 (Francesco Guarasco, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées

NASDAQ -0.75%
NASDAQ -1.42%
NASDAQ -4.19%
NASDAQ -0.34%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer