Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'Oréal fait mieux qu'avant la crise grâce à un solide deuxième trimestre
information fournie par AOF29/07/2021 à 18:16

(AOF) - Au 30 juin 2021, L'Oréal a réalisé un bénéfice net, part du groupe, de 2,36 milliards d'euros, soit une hausse de près de 30% sur un an. Le résultat d’exploitation s’établit à 2,988 milliards d’euros, et représente 19,7% du chiffre d'affaires, soit une augmentation de 170 points de base par rapport au premier semestre 2020. Le chiffre d'affaires est quant à lui en hausse de 20,7% à données comparables, à 15,19 milliards d'euros, dont +33,5% rien qu'au second trimestre, période portée par une croissance de 44,7% de l'Amérique du Nord. L'e-commerce progresse de 29,2%.

Sur deux ans, l'activité du géant des cosmétiques a augmenté de 6,6% à données comparables.

"L'Oréal a gagné des parts de marché dans toutes les Divisions et toutes les Zones géographiques, se réjouit Nicolas Hieronimus, Directeur Général de L'Oréal. Cette performance remarquable illustre la pertinence et le bon équilibre de notre modèle multi-facettes, en termes de présence géographique, de marques et de catégories".

"Au second semestre, nous allons poursuivre notre plan offensif de lancements de produits tout en investissant dans les moyens moteurs adaptés pour alimenter la croissance future et la désirabilité de nos marques. Nous restons plus que jamais confiants dans notre capacité à surperformer le marché et à réaliser une année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats", a ajouté le dirigeant.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Révolution culturelle pour l’univers du luxe

D’après le cabinet Bain, en 2020, les achats en ligne devraient faire un bond, pour représenter 23% du marché contre seulement 12% en 2019. Si, jusqu’à présent, ce sont essentiellement les inaugurations de boutiques dans le monde qui assuraient la croissance des grandes maisons, le e-commerce devient la priorité. Les points de vente vont devoir devenir plus efficaces, en misant sur les technologies et les data.

Le leader mondial donne l’exemple. Pour LVMH il est nécessaire de changer d’état d’esprit. Il a décidé de  passer en «digital first» pour ses défilés et sa commercialisation. Cela constitue un virage stratégique fort car, l’an passé, le groupe a réalisé seulement 8,5% de son chiffre d’affaires en ligne. 

Valeurs associées

Euronext Paris -2.30%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.