Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'optimisme sur la reprise l'emporte en Europe
information fournie par Reuters29/06/2021 à 18:18

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi en privilégiant l'optimisme pour la reprise de l'économie à l'évolution défavorable de l'épidémie de COVID-19 dans certains pays.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,14% à 6.567,43 points. Le Footsie britannique a pris 0,21% et le Dax allemand a gagné 0,88%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,43%, le FTSEurofirst 300 de 0,43% et le Stoxx 600 de 0,31%.

L'indice de référence européen est en passe de conclure le mois de juin en hausse grâce à la confiance autour de la reprise, ce qui lui permettrait d'enchaîner son cinquième mois consécutif de gains, une performance qui ne s'est pas produite depuis 2013.

Au moment de la clôture, les principaux indices de Wall Street étaient en légère progression après des pics historiques pour le S&P-500 et le Nasdaq Composite.

Les marchés restent toutefois vigilants à l'évolution de la pandémie alors que la montée des cas de COVID-19 dans plusieurs pays, notamment en Asie, avec la propagation rapide du variant Delta, fait craindre un ralentissement de la reprise économique mondiale.

VALEURS

Le secteur du transport et des loisirs est reste affecté par les incertitudes liées à la pandémie et les restrictions sur les voyages: son indice Stoxx a cédé 0,19% après avoir déjà chuté de 4,35% lundi.

"Il semble que l'on se rende de plus en plus compte que (...) le secteur du voyage ne se rétablira jamais vraiment tant que le reste du monde ne se sera pas mis au diapason en matière de vaccins. Avec la vitesse de propagation du variant Delta, on craint de plus en plus que l'été 2021 ne prenne la même tournure que l'été 2020 pour les destinations de vacances européennes", a déclaré Michael Hewson chez CMC Markets.

En hausse, le distributeur de matériel électrique Rexel s'est distingué avec un gain de 4,29% après avoir relevé ses objectifs annuels.

A Francfort, Adidas a pris 2,47% et inscrit un record après avoir annoncé qu'il allait lancer un nouveau programme de rachat d'actions pour 550 millions d'euros.

L'allemand Hella (+3,99%) a également atteint un plus haut historique en séance après des informations selon lesquelles les équipementiers automobiles Plastic Omnium (+2,10%) et Faurecia (+1,00%) auraient manifesté leur intérêt.

INDICATEURS DU JOUR

La hausse des prix à la consommation en Allemagne s'est un peu ralentie en juin (+2,1% sur un an) mais elle reste supérieure à l'objectif que s'est fixé la Banque centrale européenne (BCE), selon la première estimation officielle publiée par l'office fédéral de la statistique.

Le sentiment économique de la zone a bondi en juin pour atteindre un pic de 21 ans, soutenu par le regain d'optimisme dans les secteurs de la distribution et des services avec la reprise de l'activité.

Aux Etats-Unis, l'indice de confiance du consommateur du Conference Board est remonté à son plus haut niveau depuis février 2020.

TAUX

Le rendement du Bund à dix ans a terminé la journée en hausse de plus d'un point de base après la publication de l'inflation allemande.

"La baisse de l'inflation allemande cache selon nous une accélération à venir, ce qui renforcera les débats, de plus en plus animés, à la Banque centrale européenne sur les prochaines étapes potentielles du 'tapering' [la réduction des achats d'actifs]", a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Le dix ans américain est peu changé à 1,4833% en attendant vendredi la publication du rapport sur l'emploi.

CHANGES

Profitant de son statut de valeur refuge, le dollar prend 0,14% face à un panier de devises de référence en raison de l'évolution de la pandémie dans plusieurs pays.

L'euro retombe sous 1,19 dollar et la livre sterling recule au plus bas depuis huit jours contre le billet vert.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en hausse grâce à l'optimisme sur la demande: le Brent gagne 0,35% à 74,94 dollars et le brut léger américain (WTI) 0,36% à 73,17 dollars.

"Le marché est relativement immunisé contre les développements de la pandémie. Mais si des mesures de confinement sont prises dans des régions asiatiques très gourmandes en pétrole, nous pourrions voir la nonchalance du marché s'atténuer," a commenté Kevin Solomon, analyste chez StoneX.

(édité par Sophie Louet)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.30%
Euronext Paris +0.51%
Euronext Paris -1.43%
XETRA -2.46%
XETRA -0.36%
FTSE Indices -0.38%

1 commentaire

  • 29 juin19:34

    super nouvelle du reuters qui est le seul à être optimiste


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.